PWW 33

PARISWORLDWIDE

TOUS NOTÉS! EVERYONE’S RATED!

COUPS DE CŒUR FAVOURITES 20 de la rentrée for Fall

PARIS WORLDWIDE N°33 • SEPTEMBRE / OCTOBRE SETEMBER  / OCTOBER

2019 • MAGAZINE OFFERT FREE MAGAZINE

PARISAEROPORT.FR

www.maisonmontagut.com

pull Romuald en 100% laine

ÉDITO Une rentrée sans fausse note Back to school with good grades

C ’est la rentrée des classes ! Et comme chaque année, remonte le souvenir de ces bulletins qui ont ponctué notre parcours scolaire, sanctionnant le passage d’une classe à l’autre. Adulte, on pensait être débarrassé des notes. Mais aujourd’hui, entre enquêtes de satisfaction, sites et fiches d’évaluation, nous sommes notés et nous notons tout et tout le monde : les objets, les services et les gens, selon le service rendu, la fiabilité et la conformité aux attentes. Jugée comme un outil de recommandation fiable, cette frénésie de la note trouve ses limites. C’est ce phénomène, amplifié par le développement du numérique et des réseaux sociaux, que nous décryptons dans la grande enquête de ce numéro. Les jeunes Parisiens aussi font leur rentrée. Ceux que nous vous présen- tons dans notre dossier Paris au cœur du monde sont les témoins de cette nouvelle génération que l’on découvre engagée, passionnée, créative et ce, dans tous les domaines : environne- ment, lutte contre les inégalités, action humanitaire, nouvelles tech- nologies, etc. Ils sont âgés de 15 à 20 ans. Et déjà entrepreneur, militant, écrivain, musicien ou influenceur, ils fourmillent d’idées, de convictions et de talents pour les mener à bien. Autre signe de la rentrée : le flot de nouveaux romans à découvrir en librairie. L’écrivain Laurent Gaudé, que nous avons rencontré, est un habitué. De retour d’Avignon où son dernier texte, Nous, l’Europe, Ban- quet des peuples a été joué, le prix Goncourt 2004 nous parle de sa passion pour le Vieux continent. Et pour ceux qui souhaiteraient retarder l’heure de la rentrée, la capitale recèle de nouvelles tables, de balades urbaines et de boutiques originales à découvrir parmi notre sélection de 20 coups de cœur. Bonne rentrée ! u

I t’s back to school time! And like every year, entrance into the next level depends on your grades, a system we gladly leave behind as adults. But nowadays, an endless stream of satisfaction surveys and online ratings, grades and evaluations compels us to rate everything and everyone – and be rated ourselves. Though widely considered a reliable recommendation tool, ratings are showing their limits. In our Survey section, we explore a phenomenon that has been greatly amplified by digital and social networks. Our Paris at the Heart of the World story examines the role of a new generation of Parisian entrepreneurs, activists, wri- ters, performers, directors and influencers between the ages of 15 and 20 all bursting with ideas and the determination to get their projects off the ground. These committed, passionate, creative and enter- prising young people are active on all fronts: the environment, inequality, humanitarian aid, new technologies, you name it. The many new book releases to discover in our bookstores is another sure sign that fall has arrived. Just back from the Festival d’Avignon, where his latest play We, Europe, Banquet of People was perfor- med, Laurent Gaudé, winner of the Goncourt Prize 2004, shares his passion for the Old Continent in this issue of Paris Worldwide. Our selection of 20 favourites highlights the capital’s newest restaurants, urban strolls and boutiques to prolong your summer fun. Happy back to school! u

AUGUSTIN DE ROMANET Président-directeur général du Groupe ADP Chairman and CEO of Groupe ADP

© GÉRARDUFÉRAS

3 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

SOMMAIRE

COUPS DE CŒUR FAVOURITES 20 DE LA RENTRÉE FOR FALL

32

40

ÉDITO

3

CONTRIBUTEURS IDÉES CAPITALES

6

58

8 Pierre-Antoine Gatier « Paris doit être visitée, Paris doit être parcourue » “ Paris must be visited, Paris must be explored” 10 Denis Bruckmann « La BNF, résolument tournée vers l’avenir » “ The BNF looks to the future” 12 Antoine Petit « Le CNRS est un atout économique majeur » “ The CNRS is a major economic asset” 14 Christophe Clanet et Caroline Cohen « Former

l’équipe de France des mécènes » “ To create a sponsorship team” CITY GUIDE

16 ÇA VIENT D’OUVRIR 24 24H 28 PARIS LA NUIT 30 I LOVE PARIS Melody Gardot 32 PREMIUM 36 DÉCRYPTAGE

64

DE L’ART 56 La littérature selon Bacon Literature according to Francis Bacon 58 Le graffiti décolle avec C215 Street art takes off at Le Bourget 60 L’heure du règne anglais The English hour 62 La mode tourne le dos A new perspective of fashion 64 Degas est né à l’Opéra Degas’ rebirth at the Opéra de Paris 66 Mondrian avant l’abstraction Mondrian before abstraction 68 VITE, ÇA FERME 70 MUSIQUE Corine

Du local dans l’assiette Local produce on your plate

40 COUPS DE CŒUR

Nos adresses de rentrée Our addresses for Fall CULTURE

52 ART NEWS 54 ZOOM SUR

Léonard de Vinci, à la perfection Leonardo da Vinci courts perfection

©MATTHIEUSALVAING -DR -C215 -PATRICESCHMIDT/MUSÉE D’ORSAYDISTRIBUTIONRMN

4 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

74

120

ART DE VIVRE

120 VIRÉE SHOPPING

88

L’avenue Trudaine Avenue Trudaine

128

MAGAZINE

124 MELTING POT

Sur les traces des pharaons In the footsteps of the pharaohs

72 PARISIEN(NE)

Marin Montagut, son Paris bohème Marin Montagut’s Bohemian Paris

126 CAP SUR

Écosse et Californie Scotland and California

74 PHÉNOMÈNE

Une vie sans fausses notes A perfectly-rated life?

128 TENDANCES

Juste une mise au vert Going green SÉLECTION

84 INTERVIEW

Laurent Gaudé « Je suis un écrivain de convictions » “I am a writer of conviction” 88 PORTFOLIO Cité internationale de Paris, utopie universitaire Cité Internationale, university utopia 96 ON EN PARLE 98 PARIS AU CŒUR DU MONDE

134 Business class Business class 136 Sport&tech Sport&tech 138 Une saison sous les néons  A neon-lit season 140 Élégance Made in France  Elegance Made in France 142 ANNONCES COMMERCIALES 144 INDEX

Les jeunes ont du talent Talented young people

GUIDE PARIS AÉROPORT 146 BUSINESS, BOUTIQUES, SERVICES ET AVANTAGES 170 LE CROQUIS

110 PARIS SECRET

Les ateliers d’artistes s’exposent Artists’ studios on display

116 PARIS DEMAIN

©ADELINEBOMMART -PUXANPHOTO -DR -LÉACHASSAGNE/ILLUSTRISSIMO

5 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

CONTRIBUTEURS

Sandra Franrenet Après des études de droit, une thèse en éthique médicale et un passage par la case « humanitaire », Sandra Franrenet a trouvé sa voie, le journalisme dans les domaines de la culture, la santé, la société. Elle est également l’auteure de deux livres : Osez parler de sexe à vos enfants (La Musardine, 2016) et Le livre noir des cantines scolaires (Leduc.S, 2018). Dans ce numéro, elle s’est rendue dans les ateliers d’artistes (p. 110). Léa Chassagne Diplômée de L’Institut supérieur des arts appliqués en 2009, Léa Chassagne passe par le pôle illustration de l’agence de pub Leg avant de devenir illustratrice et directrice artistique freelance. Son univers, fait de collage et de photomontage, offre un joyeux mélange de kitsch et de modernité. Elle collabore avec l’édition, la presse ( L’Obs , L’Express , Le Monde , etc.) et a réalisé l’illustration de la Une et du dossier Tous notés (p. 74) Joséphine Lebard Collaboratrice entre autres pour Arte, Grazia ou Psychologies magazine , Joséphine Lebard a également publié plusieurs ouvrages dont Une année à Clichy (Stock éditions) avec Bahar Makooi. Pour Paris Worldwide , elle a rencontré l’écrivain Laurent Gaudé dans la fraîcheur des jardins d’Actes Sud, son éditeur, à l’occasion de la sortie de son nouvel ouvrage Nous, l’Europe, banquet des peuples (p. 84). Claire Lefebvre Diplômée de l’Institut d’études politiques de Toulouse et l’Institut français de presse, Claire Lefebvre contribue régulièrement aux pages société, économie et sciences Adeline Bommart Lauréate de la bourse photo de la Ville de Paris, Adeline Bommart a fait des études aux Arts déco de Paris avant une carrière de reporter photo en France et en Afrique. Elle pose son regard sur des lieux qui ont fait l’histoire ou qui résonnent avec la société contemporaine. Son travail récent rend hommage à des sites industriels voués à disparaître ou à changer. Ici, elle nous ouvre les portes de la Cité internationale universitaire (p. 88). du Point et de Paris Match , pour lesquels elle aime observer l’émergence des tendances de société. Pour Paris au cœur du monde, elle est partie à la rencontre de ces Parisiens de moins de 20 ans qui ont déjà marqué le monde de leur empreinte (p. 98).

After studying at the IEP de Toulouse and Institut Français de Presse, Claire Lefebvre became a regular contributor to Le Point and Paris Match , where she casts a sharp eye on society’s emerging trends. For our latest Paris at the Heart of the World section, she spoke with young Parisians who’ve already made their mark on the world (p.98). Winner of the Photo of the City of Paris award, Adeline Bommart studied decorative arts in Paris before embarking on a career as a photojournalist in France and Africa. Bommart has focused her lens on places charged with history that resonate with contemporary society. In our pages, she takes us inside the Cité Internationale Universitaire (p.88). Joséphine Lebard is a regular contributor to Arte, Grazia and Psychologies magazines and has written several books, including Une Année à Clichy (A Year in Clichy; Editions Stock) with Bahar Makooi. For us, she interviewed writer Laurent Gaudé about his new book Nous, l’Europe, Banquet des Peuples ( We, Europe, Banquet of Peoples ) (p. 84). After graduating from the LISAA School of Applied Art in 2009, Chassagne worked for the Leg agency before striking out as a freelance artistic director. Her humourous, innovative illustrations using collage and photomontage appear in L’Obs , L’Express and Le Monde . She illustrated our cover and the feature Everyone Graded (p.74). With a background in law, a PhD in medical ethics, and humanitarian work, Sandra Franrenet turned to writing books: Osez Parler de Sexe à vos Enfants (Dare to Discuss Sex With Your Kids; La Musardine, 2016), and Le Livre Noir des Cantines Scolaires (The Black Book of School Cafeterias; Leduc.S, 2018). For this issue, she visited artists’ studios (p.110).

©VINCENTCAPMAN -DR

EN COUVERTURE/ COVER ILLUSTRATION LÉA CHASSAGNE/ILLUSTRISSIMO

6 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

CARTE LIBERTÉ TARIF RÉDUIT FIXE (1) FRANCE ENTIÈRE 399€/AN (2)

RENDEZ-VOUS SUR , EN GARES, BOUTIQUES, AGENCES DE VOYAGES AGRÉÉES SNCF ET PAR TÉLÉPHONE.

(1) Offre réservée aux titulaires de la carte Liberté. Tarif xe correspondant à une réduction calculée de 45 % en 1re et de 60 % en 2de classe, hors prestation supplémentaire payante, sur le tarif Business Première sur les trains à réservation obligatoire de TGV INOUI et INTERCITÉS (hors OUIGO et INTERCITÉS 100 % ÉCO). Sur les trains INTERCITÉS sans réservation obligatoire la réduction est de 50 % calculée sur le tarif « Normal » de la classe empruntée. Les conditions d’application sur TER sont de la responsabilité des autorités organisatrices et sont disponibles sur les sites Internet TER. (2) Prix en vigueur au 09/05/2019, hors promotions. Offre valable pendant toute la durée de la validité de la carte. Réductions applicables dans la limite des places disponibles et sur une sélection de trains. Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours ou tarif réduit SNCF. Vente et informations en bornes libre-service, dans les gares, boutiques SNCF, par téléphone au 3635 (service gratuit + prix appel), auprès des agences de voyages agréées SNCF et sur www.oui.sncf. Télépaiement obligatoire par téléphone et sur Internet. TGV INOUI est une marque déposée de SNCF Mobilités. Tous droits de reproduction réservés. SNCF Mobilités – 9, rue Jean Philippe Rameau – CS 20012 – 93200 Saint Denis Cedex – R.C.S. BOBIGNY B 552 049 447.

IDÉES CAPITALES Paris dans ses moindres détails : intellectuels, créateurs, personnalités publiques (re)pensent la cité. Paris in fine print: intellectuals, artists, and public figures (re)think the city.

«PARIS DOIT ÊTRE VISITÉE, PARIS DOIT ÊTRE PARCOURUE»

“PARIS MUST BE VISITED, PARIS MUST BE EXPLORED”

Emblématiques, les monuments historiques parisiens sont indissociables de l’histoire de la ville et de ses transformations. Paris’ emblematic historical monuments reflect the city’s history and its many transformations.

PAR/ BY PIERRE-ANTOINE GATIER Architecte en chef des monuments historiques Chief architect for historical monuments

L

e 15 avril 2019, la cathé- drale Notre-Dame de Paris est en flamme. La nouvelle bouleverse les Parisiens, tous les Français. Par la diffusion immédiate des images effroyables de l’incendie, l’émotion devient universelle. Tous ceux qui dans le monde aiment Paris s’associent à cette douleur. Notre-Dame est Paris, Paris est Notre-Dame. Paris est en chacun de ses grands monuments. Ils racontent l’histoire longue de Paris, ils racontent l’histoire de chaque quartier rassemblé autour de son monument, une histoire en transformation permanente.

Saint-Germain-des-Prés est l’église la plus ancienne de Paris abritant les sépultures mérovin- giennes. Abbaye bénédictine, elle est réformée au xvii e siècle et de- vient un foyer intellectuel. L’at- mosphère littéraire et artistique du quartier de Saint-Germain- des-Prés, d’Hemingway à Man Ray, est héritée de cette abbaye. Le quartier du Marais, nouvel ensemble urbain du xvii e siècle a été l’une des premières expé- rimentations en France de la po- litique des secteurs sauvegardés d’André Malraux, ministre de la Culture du général de Gaulle. Le

monument et son quartier sont indissociables. Les monuments les plus anciens ont accompagné la transformation de la ville mais les monuments les plus récents, à leur côté, in- carnent sa modernité et le rêve des avant-gardes. Le Trocadéro et le palais de Chaillot ont été dessinés pour l’Exposition uni- verselle de 1937. Ils recomposent la ville et inventent le point de vue mythique de l’esplanade vers la tour Eiffel de 1889, emblème universel de la France. Chaque visiteur à Paris a créé une histoire personnelle avec ces mo-

ILLUSTRATIONS :©STÉPHANEMANEL

8 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

O n April 15, 2019 Notre- Dame cathedral was in flames. The news shat- tered Parisians and the French people. As images were broadcast, emotion spread around the globe. Paris-lovers worldwide felt this pain. Notre-Dame is Paris, Paris is Notre-Dame. Paris is in every one of its great monuments. They narrate the city’s long histo- ry, the story of eachneighbourhood. The Abbaye de Saint-Germain- des-Prés, the oldest church inParis, shelters Merovingian tombs. The Benedictine abbey was reformed in the 17thcentury and later became an intellectual centre frequented by Hemingway andMan Ray. The Marais neighbourhood, whichdates to the 17th century, was one of the first conservation experiments conducted in the 60s under André Malraux, General de Gaulle’s Mi- nister of Culture. Monuments are inseparable from the neighbou- rhoods in which they reside. The oldestmonuments have trans- formed in harmony with the city, while themore recent ones embo- dy a dream of modernity and the avant-garde. Trocadéro and the Palais deChaillot, designed for the 1937 World’s Fair, reinvented the mythical vista over the esplanade to the 1889 Eiffel Tower, the uni- versal emblem of France. Every visitor to Paris has their own personal story with these monu- ments. The attachment of Parisians and visitors to this heritage is palpable: the European Heritage Days in September attract an ever- growing number of visitors. But we must also remember the buil- dings that have disappeared: the

numents. L’attachement de tous, parisiens ou voyageurs étrangers, est palpable : les Journées euro- péennes dupatrimoine chaquemois de septembre attirent toujours plus de visiteurs.Mais nous devons nous rappeler tous les édifices que nous n’avons pas su conserver. La perte des halles de Baltard, détruites dans les années 1970, quand cette architecture de fonte n’était pas considérée, a engagé un mouve- ment collectif de reconnaissance des patrimoines les plus récents. La gare d’Orsay, construite pour l’Exposition universelle de 1900 aurait dû être détruite. La sensi- bilité nouvelle à ces architectures a permis sa conservation grâce à l’invention d’un nouvel usage, le musée d’Orsay, l’un des plus grands musées au monde dédié aux arts du xix e siècle. Le patri- moine doit être conservé ; pour transmettre sa dimension sym- bolique, il faut parfois savoir lui renouveler son usage. Paris doit être visitée. Paris doit être parcourue. Le patrimoine mondial a reconnu les quais de la Seine pour sa valeur universelle. Paris est son fleuve, ses ponts et tous ses monuments. Paris doit être comprise comme un tout : des arrondissements centraux les plus anciens aux arrondissements périphériques agrégés à la ville de Paris en 1860, ponctués des grands équipements comme le parc des Buttes-Chaumont. Au- jourd’hui, Paris s’interroge sur ses limites, se réinvente avec le Grand Paris où se construisent les monuments de demain. Paris se densifie en reconstruisant la ville sur elle-même : suréléva- tion d’immeubles, constructions de parcelles encore vides, inven- tion de nouveaux quartiers sur des friches industrielles, sans oublier de préserver les patrimoines les plus fragiles qui, aux côtés des grands monuments, racontent la grande histoire de Paris. u

Halles Baltard, for example, was destroyed in the 1970s, when the cast iron structure was not consi- dered worthy of conservation. Its loss helped bring about a collective movement for recognising our re- cent heritage. The Gare d’Orsay train station, built for the 1900 World Fair, was also scheduled for demolition. Renewed appreciation of these buildings and their new uses has sanctioned their conser- vation. TheMusée d’Orsay is now one of the largest museums in the world dedicated to 19th century art. To transmit the symbolic di- mension of our heritage itmust be preserved, which sometimes re- quires renewing its purpose. Paris must be visited. Paris must be experienced. The banks of the Seine are now a World Heritage site recognised for their universal value. Paris is its river, its bridges, and all of its monuments. Paris must be taken as a whole: fromthe oldest central neighbourhoods to the peripheral arrondissements, made part of the city of Paris in 1860, and punctuated by public spacesliketheParcdesButtes-Chau- mont. With theGreater Paris pro- ject, the city is in the process of rethinking its boundaries to reinvent itself and building themonuments of the future. Paris is also becoming denser by rebuilding the city upwards: ad- ding floors to buildings, new constructions on empty plots, and creating newneighbourhoods from industrial wastelands. We must never forget to preserve our most fragile heritage, which, alongside the great monuments, narrates the history of Paris. u

«Paris est en chacun de ses grands monuments» “Paris is in each of its great monuments”

9 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

«LA BNF, RÉSOLUMENT TOURNÉE VERS L’AVENIR»

“THE BNF LOOKS TO THE FUTURE”

T he Bibliothèque Nationale de France (BnF) plays a major role in theFrench and international cultural landscape. France’s national repository for nearly five centuries, the library has accumulated extraordinary collec- tions of books, periodicals, musical scores, postcards, coins, medals, prints, photographs, maps, sound recordings, and video games extend- ing beyond French heritage. The Gallica digital library grants free access to more than five million documents from all periods and countries. A resolutely forward- lookinginstitution,theBnFembraced digital in the 1990s, digitising and uploading its collections online and developing major projects such as archiving the French internet and creating groundbreaking digital preservation systems. BnFalso lends skills and expertise tomany French and international partners. For ex- ample, its digital Patrimoines Part- agés (SharedHeritage) programme traces the relationship between France and the world over the cen- turies. Its participation in the Inter- national Alliance for the Protection ofHeritage inConflict Areas initiates a project for the restoration, digitisa- tion, and dissemination of the writ- ten heritage of Iraq, including the collections of Mosul’s two main li- braries. In 2021, the BnF will open a newmuseumon its Richelieu site. TheBnFwelcomesmore than3,000 readers a day, along with hundreds of visitors to conferences, concerts, workshops, and exhibitions. This fall, the BnF will host the largest exhibit ever devoted to J.R.R. Tolk- ien, author ofTheLordof theRings. Designed as a trip toMiddle Earth, the show offers a gateway into the world of one of the major literary figures of the 20th century. u

La plus importante bibliothèque de France a su se renouveler notamment en prenant le tournant numérique. The Bibliothèque Nationale de France, the country’s largest library, reinvents itself by embracing digital.

PAR/ BY DENIS BRUCKMANN

Directeur général de la Bibliothèque nationale de France Director General of the Bibliothèque Nationale de France

L

aBibliothèque nationale deFrance (BnF) joue un rôle majeur au sein du paysage culturel français et in- ternational. Dépositaire du dépôt légal depuis près de cinq siècles, elle conserve des collections d’une richesse extraordinaire – livres et journaux, mais aussi partitions musicales, cartes,monnaies etmé- dailles, estampes, photographies ou encore enregistrements sonores et jeux vidéo –, qui excèdent largement les frontières du patri- moine français. Sa bibliothèque numérique Gallica donne ainsi accès gratuitement à plus de cinq millions de documents qui per- mettent de voyager dans le temps, dans lemonde. Résolument tournée vers l’avenir, elle a pris le virage numériquedès les années 1990 avec la numérisation et lamise en ligne de ses collections, et a ensuite dé- veloppé des projets d’envergure comme l’archivage duweb français et la mise en place de son système de préservation numérique qui font aujourd’hui référence. Elle s’attache àmettre ses compétences et son expertise au service de par- tenaires français et internationaux, ce dont témoignent notamment

les bibliothèques numériques Patrimoines partagés, qui retracent les relations entretenues entre la France et lemonde au fil des siècles, ainsi que sa participation active à l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit. La BnF s’apprête dans ce cadre à conduire le projet de restauration, numérisation et diffusiondupatrimoine écrit d’Irak, qui comprendnotamment les fonds des deux principales bibliothèques deMossoul. LaBnFouvrira en2021 unmusée sur le site Richelieu, qui abritera des trésors issus de ses collections. Établissement culturel d’envergure,elleaccueilleaujourd’hui sur ses différents sites plus de 3000 lecteurs par jour et plusieurs centaines de visiteurs venus assister aux conférences, concerts, ateliers et expositions tout au longde l’année. Vous pourrez, par exemple, y voir cet automne la plus grande exposi- tion consacrée jusqu’ici à l’écrivain J.R.R. Tolkien, auteur du Seigneur des anneaux . Conçue comme un voyage enTerre duMilieu, elle offre une ported’entrée dans l’imaginaire de l’une des figures littéraires les plus importantes du xx e siècle ! u

ILUSTRATIONS :©STÉPHANEMANEL

10 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

“ Les Matinaux ”

www.trilobewatches.com +33 (0)1 42 33 52 96

« LE CNRS EST UN ATOUT ÉCONOMIQUE MAJEUR »

“THE CNRS IS A MAJOR ECONOMIC ASSET”

F rance’s public research is a major economic asset, par- ticularly embodied byCNRS, the leading European research institution of over 1,000 laborato- ries. But is it being utilised to its full extent?Wemust be aware that international competition relies on quality higher education and re- search. TheCNRS, which employs researchers in every field, is ama- jor asset for Paris, France, and Europe. The organisation’s more than 80 research laboratories out- side France provide unique inter- national outreach, with eight of- fices abroad deploying our global strategy. In research, cooperation is alliedwithcompetition: theCNRS therefore shares some of its labo- ratorieswith companies likeThales in Singapore and Solvay in China, always keepingFrench interests in mind. CNRS scientists co-sign nearly two-thirds of their publica- tions with foreign partners, with 10% of our lab directors, 34% of PhD students, 60% of postdoc- toral researchers, and 15% of re- searchers recruited internationally. In 2018, 35% of researchers re- cruited were non-French. The internationalisation of science also involves Europe, which offers op- portunities for developing large- scale projects. After the United Kingdom and Germany, France has the greatest number of laure- ates at the European Research Council, an important European Union fellowshipprogramme.With more than 500 beneficiaries, the CNRS is the leading host institu- tion in Europe. The CNRS has the ambition to lead theway inhelpingFrance and Europe guarantee scientific and technological sovereignty. u

stratégie dans le monde. Dans la recherche, la coopération se mêle constamment à la compétition. Nous partageons certains de ces laboratoires avec des entreprises, comme Thales à Singapour ou Solvay enChine, conscients que cet investissement ne peut que favori- ser le pavillon France. Les scienti- fiques duCNRS cosignent près des deux tiers de leurs publications avec des partenaires étrangers et celui-ci offre un visage très mondialisé: 10 %des directeurs de laboratoire proviennent de recrutements in- ternationaux, comme 34 % des doctorants, 60 % des post-docto- rants et 15 % des chercheurs. En 2018, 35 %des chercheurs recrutés étaient internationaux. L’interna- tionalisation de la science passe aussi par l’Europe, qui offre de belles opportunités pour développer des projets de grande envergure. La France est, après le Royaume- Uni et l’Allemagne, lepays qui abrite le plus grand nombre de lauréats à l’European Research Council, un programme de bourses de l’Union européenne qui permet à des scien- tifiques de mener des projets no- vateurs dans leurs disciplines. Avec plus de 500 bénéficiaires, leCNRS se classe en tête de toutes les ins- titutions d’accueil. Le couple « recherche innovation » est une arme de compétitivitémas- sive. « Depuis 80 ans, nos connais- sances bâtissent de nouveaux mondes », telle est la devise du CNRS en cette année anniversaire. L’international est une conquête permanente. LeCNRS a l’ambition de jouer un rôlemajeur pour aider laFrance et l’Europe à garantir leur souveraineté scientifique et tech- nologique et continuer de faire la course en tête. u

PAR/ BY ANTOINE PETIT Président-directeur général du CNRS President, CNRS

L’internationalisation du CNRS, clé de son développement, bénéficie aussi à la France et à l’Europe. The internationalisation of the French National Centre for Scientific Research (CNRS) benefits France and Europe.

L

aFrancedisposegrâce à la recherche publique, et particulièrement au CNRS, première institutionde re- cherche européenne avec plus d’un millier de laboratoires, d’un atout économiquemajeur. L’utilise-t-elle suffisamment? Nos concitoyens doivent avoir conscience que la compétition internationale se joue aussi dans la qualité de l’enseigne- ment supérieur et de la recherche ou dans la capacité à faire émerger des innovations de rupture. Le CNRS, qui couvre toutes les disci- plines, est une cartemaîtresse pour Paris, la France, et pour l’Europe. Plus de 80 laboratoires (« Interna- tional Research Laboratories ») hors des frontières françaises lui assurent un rayonnement interna- tional unique, avec en particulier ses huit bureaux qui déploient sa

ILUSTRATIONS :©STÉPHANEMANEL

12 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

arche.com

LeprojetSciences24viseàaméliorer lesrésultatssportifsde laFrance.Lebut?Plus demédaillesauxJeuxOlympiquesetParalympiquesdeParis2024. TheSciences2024 projectaimstohelpenhanceperformanceatthe2024OlympicandParalympicGames. “CREATING A TEAM OF SPONSORS” «FORMER L’ÉQUIPE DE FRANCE DES MÉCÈNES»

PAR/ BY CHRISTOPHE CLANET

Directeur de recherche au CNRS, professeur à l’École polytechnique, directeur de Sciences 2024 Director of Research at CNRS, Professor at École Polytechnique, Director of Sciences 2024 CAROLINE COHEN Professeure assistante à l’École polytechnique, référente scientifique de Sciences 2024 Assistant Professor at École Polytechnique, scientific advisor at Sciences 2024

L aunched in 2018, Sciences 2024 regroups 13 higher education institutions, the CNRS, INSEP, and the CNSD (1) , to help the French teams in their quest formedals at the 2024Olym- (1) Les établissements associés sont l'École polytechnique, les ENS Paris, Lyon et Rennes, Centrale Lyon, l'INSA de Lyon, l'ENSAM, l'ENSTA, l'ESPCI, l'École Navale, l'École des Ponts, l’ENSAIT, l’Université d’Orléans. 4 de couple, le podiumestUkraine (6’35’’48), Australie (6’37’’43) et Pays-Bas (6’38’’58). Soit 0,78 % d’écart entre le 1 er et le 3 e . Quelle que soit la discipline, lesmédailles olympiques se jouent en dessous dupourcent. Tout l’environnement du sportif doit donc être optimisé. La démarche de Sciences 2024 consiste à identifier, avec les entraî- neurs et les sportifs, les questions d’optimisationassociéesauxsciences fondamentales. À titre d’exemple, peut-onmesurer la synchronisation des rameurs en aviron ?Comment minimiser la friction des coques nautiques ? Quelle est la position la plus aérodynamique en course fauteuil ? Un projet étudiant tra- vaille sur la première, undoctorant sur la deuxième et une collaboration avec l’ONÉRA (Office National d’Études et de Recherches Aéros- patiales) est en cours pour la troi- sième. Le gouvernement a lancé le 1 er avril 2019 unPPR (Programme Prioritaire de Recherche) sur le sport élite. C’est une excellente initiative qui doit être complétée si l’on veut financer l’ensemble des besoins des équipes de France. À nous tous maintenant de former l’équipe de France des mécènes. u

pic andParalympicGames. InRio, France ranked 7th overall with 42 medals, and 12th at theParalympic Games. Paris’ objective for 2024 is to improve this ranking. The com- mondenominator between the top three countries, Britain, China, and the United States is their invest- ment in research and innovation. This can make all the difference. InRio, for example, thewinners of themen’s 100-metre racewereBolt (9’’81s), Gatlin (9’’89s), and De Grasse (9’’91s), a disparity of only 1.01%between gold andbronze. In women’s quadruple sculls rowing, among themedalists fromUkraine (6’35’’48), Australia (6’37’’43) and the Netherlands (6’38’’58) there was a 0.78% differential between gold and bronze. Olympic medals are often won by a margin of less than one percent in any sport. We must therefore optimize the ath- letes’ entire environment. Science 2024’s approach is to identify, in collaborationwith coaches and ath- letes, scientific optimization issues. One student project, for example, is to find ways of measuring rower synchronization. APhDstudent is trying to determine how to mini- mize friction in nautical hulls. ONÉRA (The French Aerospace Lab) is researching aerodynamics in wheelchair racing. On April 1, 2019, the government launched a PriorityResearchProgramfor elite sports. Our goal is to find funding for the needs of French teams. u (1) Participating institutions: École Polytechnique, ENS Paris, Lyon and Rennes, Centrale Lyon, INSA Lyon, ENSAM, ENSTA, ESPCI, École Navale, École des Ponts, ENSAIT, Université d’Orléans.

L

ancé en 2018, Sciences 2024 ré- unit 13 établissements d’ensei- gnement supérieur, le CNRS, l’INSEP et le CNSD (1) pour ac- compagner les équipes de France dans leur quête de médailles aux JOP (Jeux Olympiques et Para- lympiques) de Paris 2024. ÀRio, la France était 7 e au rang des nations avec 42médailles, derrière un podium États-Unis, Chine et Grande-Bretagne. Côté paralym- pique, la France était 12 e , avec les troismêmes nations dans les quatre premières. L’objectif pourParis 2024 est d’améliorer ces classements. Le point communentre laGrande-Bre- tagne, la Chine et les États-Unis, c’est leur investissement dans la recherche et l’innovation. Et c’est cette partie que Sciences 2024 dé- veloppe.Unpari fou?Pas vraiment : à Rio, le podium du 100 mètres hommes est Bolt (9’’81 s), Gatlin (9’’89 s), De Grasse (9’’91 s). La différence entre le 1 er et le 3 e est donc de 1,01%. En aviron féminin,

ILUSTRATIONS :©STÉPHANEMANEL

14 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

NOS COUPS DE CŒUR Les adresses incontournables de la rentrée. P40 Our favourites. The best addresses for Fall.

La Brasserie du Lutetia (6 e arrondissement). The Lutetia Brasserie (6th arrondissement).

©RICHARDHAUGHTON

15 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

ÇA VIENT D’OUVRIR

Bons plans gourmands, boutiques, lieux culturels : découvrez tout ce que Paris offre de nouveau. Gourmet tips, boutiques, cultural sites, and more. Discover what’s new in Paris.

♥ coup de cœur / a favourite SINNER

UN HÔTEL PAS COMME LES AUTRES Déjà à la tête du Nolinski et du Brach, le groupe Evok vient d’ouvrir Le Sinner, un hôtel de luxe singulier, situé en plein Marais. Derrière sa façade monacale à l’esthétique brute, l’ambiance flirte avec l’étrange et le sulfureux. Entre le dédale des couloirs sombres éclairés à la lanterne et les 43 chambres inspirées des cellules ecclésiastiques avec portes à heurtoirs, judas et déco légèrement érotique, impossible de ne pas frissonner. D’autant que la bande-son, diffusée dans les couloirs et salons, verse dans le mystique et que l’hôtel possède aussi un spa secret dans sa crypte, digne des thermes romains. Le tableau ne serait pas complet sans le restaurant, dont la carte aux influences métissées brouille les pistes entre Asie, Afrique et Méditerranée. Sur la table, les clients peuvent ainsi se partager tapas, salades, méchoui, tacos et petits plats vegans (entre 16 et 40 €). À partir de 430 € la chambre double.

116, rue du Temple, Paris 3 e (01 42 72 20 00, sinnerparis.com). meshouis, tacos, and vegan dishes to share (€16-€40). Doubles from €430. A HOTEL LIKE NO OTHER After Nolinski and Brach, the Evok group introduces Le Sinner, a sleek luxury hotel set in the heart of the Marais. Behind its austere facade, the luxe decor is a glamorous throwback to the 70s, where a labyrinth of dusky lantern-lit corridors conveys a provocative atmosphere and the 43 rooms inspired by monks’ cells, with door knockers, peepholes, and a seductive decor, are designed to thrill. The mood is enhanced with otherworldly music and a secret spa in the cellar that recalls a decadent Roman bath. Le Sinner also features an eclectic restaurant with Asian, African, and Mediterranean- influenced dishes, including tapas, salads,

©GUILLAUMEDELAUBIER

16 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

FOR THE GUYS. The historic Avenue de Matignon coiffeur Alexandre de Paris has opened a barber shop for men at Galeries Lafayette. Sink back in a leather armchair in a chic decor featuringmarble floors and Madagascar ebony while a team of experts cuts, shaves, and trims to bring out the very best you (€39). Sip a gourmet coffee or a flute of champagne before surrendering to a scalp and face massage. experts du ciseau, soigneusement sélectionnés, adaptent ici coupes de cheveux (39 €) et tailles de barbe (39 €) à la morphologie et au style du client. Avec, en bonus, café ou champagne, et massage du cuir chevelu ou du visage. Galeries Lafayette, 40, boulevard Haussmann, Paris 9 e (01 40 36 07 09, alexandrom.com). ALEXANDROM UN CONCEPT 100 % MASCULIN Coiffeur historique de l’avenue de Matignon, Alexandre de Paris investit les Galeries Lafayette avec ce salon de coiffeur-barbier dédié aux hommes. Entre fauteuils cuir, sol en marbre et meubles en ébène de Madagascar, les

♥ coup de cœur / a favourite SAIN

PAINS FANTAISISTES Ici, pas de baguettes, mais des pains et viennoiseries extras, façonnés à la main et à l’ancienne dans un pétrin en hêtre, dans un fournil ouvert sur la rue. Anthony Courteille s’inspire de sa double formation – boulanger, il a également tenu, jusqu’à l’automne dernier, le restaurant Matière à… – pour créer, outre la miche-star de la maison (8,50 € pièce), des pains aux saveurs de saison : curcuma, courge et bergamotte, ail noir et noisettes, pois chiches, tahini et coriandre. FANTASY BREADS. No baguettes here, just handcrafted low-gluten loaves and pastries made with heirloomwheats and baked in an open bakehouse. Anthony Courteille draws from his long experience as a baker and restaurateur to offer signature breads (€8.50) made with seasonal ingredients: turmeric, squash, bergamot, black garlic, hazelnut, chickpea, tahini. 15, rue Marie-et-Louise, Paris 10 e (07 61 23 49 44, sain-boulangerie.com).

LOMBEM BRAISES ARDENTES

Logé dans le passage des Panoramas, ce restaurant cuit la majeure partie de ses plats, de l’entrée au dessert, sur son imposant four à bois. De quoi conférer un goût particulier aux mets, à l’image de ce houmous de betteraves rôties à la braise, presque caramélisées (6 €). À ne pas manquer également, le faux-filet venu de Bourgogne, maturé 40 jours et servi avec des frites de pommes de terre fermières (29 €) ou la brioche grillée, accompagnée de fromage blanc et confiture de lait. BLAZING OVEN. This restaurant set in the historic Passage des Panoramas cooks everything from appetisers to desserts in an impressive wood-fired oven to impart uniquely rich flavours to every dish. Try the delicious, lightly caramelised roasted beetroot hummus (€6), 40-day aged sirloin steak fromBurgundy served with crispy fries (€29), or grilled brioche with fromage blanc and dulce de leche.

22, passage des Panoramas, Paris 2 e (01 45 08 54 45, lombem.paris).

©JEAN-PIERREDUPLAN -EDOUARDAUFFRAY -DR

17 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

ÇA VIENT D’OUVRIR

5000 m 2 , c’est la surface du nouveau tronçon de la Petite ceinture, entre la rue des Couronnes et la rue de Ménilmontant (20 e arr.). Végétalisé, il a été aménagé pour la détente et offre structures en bois, espaces pique- nique, etc. sqm (54,000 sq ft): total area of Paris’ newest park, a refurbished section of abandoned Petite Ceinture railway between the rue des Couronnes and rue de Ménilmontant (20th). Accès par la rue d’Eupatoria ou rue de la Mare, Paris 20 e .

«Chef de cet endroit, je l’ai rêvé» Alain Pegouret, ancien chef étoilé du Laurent, est désormais chez TROIS QUESTIONS À/ THREE QUESTIONS TO

lui aux fourneaux du Sergent Recruteur, sur l’île Saint-Louis. Après dix-huit ans à la tête des cuisines du Laurent, vous aviez envie de liberté ? Ces années m’ont permis de m’épanouir et d’atteindre la maturité. Puis j’ai voulu m’installer

à mon compte. Être chef de cet endroit, je l’ai rêvé ! Je l’ai découvert à son ouverture, il y a six ans. C’est aussi un changement de style pour vous ? Je veux que ce soit un lieu d’épicurien : un restaurant gastronomique, mais décomplexé, avec de la musique, un service sympa. Comment avez-vous imaginé la carte ? Avec une priorité aux produits de saison et de qualité. J’ai affiné ce que je faisais au Laurent, avec une prédilection pour les produits qu’on n’a pas l’habitude de voir dans les assiettes – la tétragone, les crosses de fougère, etc. – qui apportent du pep’s. Mes assiettes sont moins coincées ! À déguster Le cabillaud à l’huile d’avocat, jus de crevettes épicé à la coriandre et lait de coco. La touche déco Une salle à l’élégance intemporelle habillée de velours, marbre, bois et pierre. Le plus L’espace bar à l’entrée du restaurant, où déguster la cuisine du chef en version dégustation de petites assiettes. Menus : 39 et 49 € au déjeuner, 85 à 179 € au dîner. “This is my dream as a chef” Michelin-starred chef Alain Pegouret, formerly of Laurent, now has his own restaurant, Le Sergent Recruteur. Did you need your freedom after 18 years at the helm of Laurent? That experience allowed me to flourish and mature, but I dreamed of opening my own place. When I opened my restaurant six years ago it was the right time for me. It was also a change of style for you? I wanted my restaurant to be an epicurean place, gourmet but uninhibited, with music and friendly service. How would you define your menu? I focus on quality seasonal products. I refined what I did at Laurent with a predilection for rarely used ingredients like the tetragon, fiddlehead ferns, etc., which liven up the dishes. My gastronomy is not stuffy! An absolute must-try Cod with avocado oil, spicy shrimp juice, coriander, and coconut milk. Ambiance Timeless elegance dressed in velvet, marble, wood and stone. Bonus The restaurant’s bar area at the entrance features the chef’s gastronomy in tasting versions. Menus: €39 and €49 for lunch, €85 to €179 for dinner. 41, rue Saint-Louis-en-l’Île, Paris 4 e (01 43 54 75 42, lesergentrecruteur.fr).

NE/SO 2 COCKTAILS DÉTONNANTS Dans ce bar à cocktails, extension du restaurant NE/SO, le chef étoilé applique sa vision culinaire : un travail sur les saisons, la fermentation et un approvisionnement hexagonal. Le résultat ? Des boissons aux mélanges extravagants : eau de vie de fleurs de bouillon et miel fermenté ou rhum agricole, sirop de saké et de champagne, laitue de mer, céleri et citron. Le tout accompagné de tapas aussi étonnantes, comme ce toast de poutargue de turbot maison sur crackers de noix. Cocktails : 15 €, tapas : 7-22 €. EXPLOSIVE COCKTAILS. At NE/SO’s cocktail bar, the Michelin-starred chef expresses his vision with seasonal French ingredients and fermentations in extravagant concoctions: flower-based brandies and fermented honey, rum, sake and champagne syrups. Plus amazing

tapas plates, like homemade turbot bottarga toast on walnut crackers. Cocktails: €15, tapas: €7-€22.

3, rue Papillon, Paris 9 e (neso.paris).

©DR -STÉPHANEDEBOURGIES -DR

18 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

ÇA VIENT D’OUVRIR

LE PIED-À-TERRE COMME À LA MAISON Tomettes dans la cuisine, cheminée en marbre dans le salon et vitrail immense dans la salle de bains : pour fêter ses 10 ans, le concept-store Merci a décidé d’emménager dans un appartement parisien, en partie resté dans son jus depuis 1870. Restauré et décoré en respectant l’esprit de lieux (frigo rétro, chaises industrielles), les 115 m 2 de ce pied-à-terre se visitent sur inscription. Et pour prolonger l’immersion, Merci y organise aussi des ateliers sur l’art de vivre. De quoi incarner un peu plus ses valeurs fondatrices : beau, utile et quotidien. JUSTLIKEHOME. Colourful tiles and a retro fridge in the kitchen, a marble fireplace, industrial chairs in the salon, a huge stained glass window in the bathroom, etc. To celebrate its tenth anniversary, concept store Merci introduces its Paris pied-à-terre in a beautiful 1870 apartment (visits by reservation). Merci offers “art of living” workshops that embody its founding values: beautiful and useful for everyday life.

109, boulevard Beaumarchais, Paris 3 e (merci-merci.com).

Suitsupply Après avoir essaimé dans le monde entier, le phénomène mode néerlandais débarque avec ses costumes hommes à Paris : très large choix de coupes et de personnalisations, tissus venus des plus grandes filatures italiennes et prix accessibles (à partir de 259  € ). The Dutch fashion sensation with boutiques around the world is now offering its men’s suits in Paris in a wide choice of cuts and customisations, Italian fabrics, and reasonable prices (from € 259).

18-20, rue de la Paix, Paris 2 e (01 86 26 67 37, suitsupply.com).

©JÉRÔMEGALLAND -FABRICERAMBERT

♥ coup de cœur / a favourite OHLALA !

NUITS MAGIQUES Après les bars speakeasy , inspirés des comptoirs clandestins de la prohibition, voici l’hôtel caché. On accède à cet établissement 3-étoiles en passant par une porte secrète dissimulée dans une bibliothèque, elle-même nichée dans un véritable bar à cocktails baptisé Oh La La !. Au-dessus de ce dernier, 16 chambres sont aménagées façon atelier moderne, aux dimensions modestes mais à la vue imprenable, pour la plupart, sur la place de la Bastille. À partir de 90 € la chambre double. MAGICNIGHTS. Hot on the heels of the prohibition-style speakeasy trend comes a hidden hotel. Access this well-priced three-star lodging through a secret door concealed in the cocktail bar Oh La La! Each of its 16 rooms was designed as a modern garret, modest in size but with breathtaking views over Place de la Bastille. Doubles from €90.

6, rue de la Roquette, Paris 11 e (01 88 33 55 11, ohlalabastille.com).

D ossier réalisé par /B y C éline F aucon , J ulie G erbet , T homas L e G ourrierec

20 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

HAUSSMANN.GALERIESLAFAYETTE.COM/EN

(1)

GALERIES LAFAYETTE PARIS HAUSSMANN SHOPPING • GOURMET • WORKSHOPS • RESTAURANTS (2)

GET 12 % TAX REFUND (3) ON YOUR PURSHASE! 40 BOULEVARD HAUSSMANN, 75009 PARIS - OPEN EVERY DAY (4)

(1) La destination Mode. (2) Shopping, Gourmet, Ateliers, Restaurants. (3) Non-European Union residents. 12 % tax refund (excluding commission fees) for purchases above 175€. Except on services, food, beverages, Le Gourmet and galerieslafayette.com, subject to government regulation. Pour les non-résidents de l’Union Européenne. Remboursement de 12 % de la TVA (hors frais de commission) pour tout achat supérieur à 175€, hors Services, alimentaire, boissons, Le Gourmet et galerieslafayette.com, soumis à réglementation gouvernementale. (4) Ouvert tous les jours.

44 GL 552 116 329 RCS PARIS - PHOTO RETOUCHÉE

LAURÉATE POUR L’EUROPE

PRIX L’ORÉAL-UNESCO 2019

LE MONDE A BESOIN DE SCIENCE. LA SCIENCE A BESOIN DES FEMMES. Professeur Claire Voisin Récompensée pour ses travaux exceptionnels en géométrie algébrique.

✹ ✹ 24H

Une escale d’une journée ? Suivez nos conseils pour profiter de la capitale sans perdre de temps. One-day layover? Our tips for enjoying Paris without wasting a minute.

SE BALADER À LA CITÉ DES FLEURS Reliant l’avenue de Clichy à la rue de La Jonquière sur 320 mètres de long, cette allée pavée, piétonne et résidentielle créée en 1847, ouvre ses grilles aux promeneurs dès 7 h. On y va pour l’ambiance village de cette ruelle bordée d’arbres, de maisons et d’hôtels particuliers pas plus hauts que 3 étages. C’est depuis sa maison, au numéro 27, qu’Alfred Sisley y a peint Vue de Montmartre en 1869. EXPORE THE CITÉ DES FLEURS. This 320-m (1,050-ft) pedestrian street, built in 1847 to link avenue de Clichy with Rue La Jonquière, opens to the public at 7 am. Lined with trees, cottages and elegant mansions – especially no. 27, where Alfred Sisley painted View of Montmartre in 1869 – its village atmosphere charms visitors. SUIVRE UN COURS DE PÂTISSERIE Formée auprès de Cédric Grolet, Anaïs Hody partage ses secrets de pâtissière en ouvrant son atelier. Dans une cuisine de pro, elle initie les amateurs aux gestes qui font le secret des saint-honoré et des mille-feuilles de haute volée. À ne pas manquer à la rentrée, le cours Citron yuzu pour tout savoir sur la pâte sucrée et la pâte sablée, le crémeux et la ganache. Du mardi au samedi, à partir de 65 € le cours de 2 heures. Cité des Fleurs, Paris 17 e . DÉJEUNER CHEZ ADJUGÉ Situé au sein même de la maison de vente aux enchères Drouot, ce restaurant propose depuis peu une carte bistrotière imaginée par Alain Ducasse. Parmi les bonnes pioches, le Pot de la cuisinière mêle jarret de porc et foie gras de canard, les quenelles de brochet à la sauce Nantua se révèlent dorées à souhait et l’île flottante est servie en format XXL. Ouvert uniquement le midi. Menu : 34 €, carte : 40-50 €. LUNCH AT ADJUGÉ. The restaurant at the Drouot auction house features a new bistro menu designed by Alain Ducasse. Try the delicious Pot de la Cuisinière, with pork knuckles and duck foie gras, or golden-brown pike quenelles with Nantua sauce, followed by a generous île flottante. Menu: €34, a la carte: €40-€50. TAKE A PASTRY COURSE. Anaïs Hody, who trained with Cédric Grolet, reveals the secrets of pastry including how to craft a Saint-Honoré or a sublime millefeuille. In her class on Japanese yuzu lemons, she’ll teach about sablé crust, creams, and ganaches. Tuesday to Saturday, two-hour course from €65. 60, rue de Montreuil, Paris 11 e (01 73 75 00 05, lechefenboxlatelier.com).

07:00

08:00

09:00

10:00

11:00

12:00

13:00

14:00

15:00

9, rue Drouot, Paris 9 e (01 47 70 72 04, restaurant-adjuge.com).

©DR -PMONETTA -VUTHÉARA KHAM

24 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

✹ ✹ 24H

S’IMMERGER AU JARDIN D’ACCLIMATATION

16:00

Wild Immersion, la nouvelle attraction du Jardin d’Acclimation, est une expérience en réalité virtuelle à 360°, qui téléporte au plus près de la faune sauvage. Mention spéciale à l’escapade du moment qui emmène à Bornéo, au Congo et en Tanzanie, au contact des grands singes. Tarif : 10 € avec accès au jardin. Une partie des recettes est reversée à la Fondation Jane Goodall, qui finance des réserves naturelles. TOTAL IMMERSION AT THE JARDIN D’ACCLIMATATION. A new 360° virtual reality experience teleports you to the wilds of Borneo, Congo, and Tanzania. Ticket: €10 with garden access. A portion of the proceeds goes to the Jane Goodall Foundation, which funds nature reserves. DÎNER CHEZ CHARDENOUX C’est dans un univers plus luxueux, à l’image du comptoir en marqueterie de marbre, que l’on s’attable désormais dans le bistrot centenaire tenu par Cyril Lignac. La nouvelle carte fait la part belle aux produits de la mer, comme cette fameuse galette signature au tourteau, avocat et curry, le bar en croûte de sel ou le lobster roll à la sauce cocktail. Plats : 24-29 €. Jardin d’Acclimatation, bois de Boulogne (01 40 67 90 85, jardindacclimatation.fr). PASSER LA NUIT AU PARISIANER Le canapé Pierre Paulin qui trône dans le hall donne le ton de ce 4-étoiles. Design et confortables, les 38 chambres ont été aménagées comme des boudoirs avec literie moelleuse, tête de lit capitonnée, bureau en laiton, fauteuil en velours, miroirs Art déco. Rose poudré, noir fumé ou vert de gris, elles offrent trois ambiances aux styles tranchés. À partir de 200 € la chambre double. A NIGHT AT PARISIANER. The Pierre Paulin sofa in the lobby sets the tone at this four-star hotel. Their 38 stylish and comfy boudoir-like guest rooms, featuring soft bedding, padded headboards, velvet sofas, and Art Deco mirrors, come in three distinct ambiances: powder pink, black, and verdigris. Doubles from €200. DINNER AT CHARDENOUX. This luxurious century- old bistro helmed by chef Cyril Lignac boasts an elegant marble bar and features a seafood menu including Lignac’s signature crispy crab, avocado and curry galette, salt-crusted sea trout, and a lobster roll with cocktail sauce. Dishes: €24-€29. 1, rue Jules-Vallès, Paris 11 e (01 43 71 49 52, restaurantlechardenoux.com).

17:00

18:00

19:00

20:00

21:00

22:00

23:00

00:00

5, rue Hector-Malot, Paris 12 e (01 87 44 78 33, hotelparisianer.com).

par / By C éline F auCon , J ulie G erBet , t homas l e G ourriereC

©THOMASDHELLEMMES -JARDIND’ACCLIMATATION.SYLVAINBACHELOT -DR

26 - PARIS WORLDWIDE SEPTEMBRE / OCTOBRE SEPTEMBER / OCTOBER

2019

Made with FlippingBook - Online Brochure Maker