Paris vous aime Magazine Oct-Nov-Dec 2021.pdf

Restos, culture, shopping : 20 expériences à vivre Restaurants, culture, shopping: 20 new experiences

Dans les coulisses du Moulin Rouge

Margaux Motin bien dans sa bulle

Behind the scenes at the Moulin Rouge

Margaux Motin: graphic novelist

parisaeroport.fr N ° 7 – octobre - Novembre - décembre 2021 offert – free

MAGAZINE PARISVOUS AIME

ARCHITECTURAL HERITAGE: ESSENTIAL TRANSFORMATION

PATRIMOINE, UNEMUTATION CAPITALE

N ° 7 – octobre - Novembre - décembre 2021

OFFERT – FREE

ÉDITO

AUGUSTIN DE ROMANET Président-directeur général du Groupe ADP

Les métamorphoses de Paris J ’aime marcher dans Paris et découvrir ce qui se cache derrière les lourdes portes des immeubles, au détour des rues. J’aime voir comment la ville vit et évolue sans cesse. » Ces propos tenus par Margaux Motin, dans l’entretien que l’illustratrice nous a accordé, nous pourrions les faire nôtres. Dans ce numéro de Paris vous aime , nous vous invitons à nouveau à découvrir un Paris inédit et surprenant, à arpenter la ville d’un regard neuf, que vous soyez Parisien, visiteur d’un jour ou touriste venu de l’autre bout du monde. Serge et Yves Bensimon nous entraînent ainsi autour du canal Saint-Martin, quartier où ils ont fondé leur boutique il y a plus de trente ans, pour nous livrer leurs adresses de prédilection. Nous pénétrons aussi dans cet autre lieu mythique de la vie parisienne, le Moulin Rouge, avec un reportage photo exclusif dans les coulisses du plus célèbre cabaret du monde. Paris, c’est également des métiers rares et méconnus : des éditeurs, relieurs, imprimeurs, restaurateurs dédiés corps et âme aux livres anciens et aux textes rares. Loin d’être figée, la Ville lumière se réinvente sans cesse ; témoins, ces derniers mois, les multiples restaurations, réhabilitations et réouvertures de grands édifices emblématiques : la Bourse du Commerce, la Samaritaine, l’hôtel de la Marine, etc. Le patrimoine vit car il se reconvertit. Le secret de cette renaissance est aussi la multiplicité des usages. Ainsi, la Poste du Louvre qui renferme en son sein, outre une poste, un commissariat, une halte- garderie, des commerces et un espace de coworking. Pleins feux, enfin, sur l’abondante actualité culturelle parisienne, après ces mois d’expositions ajournées ou annulées : Anni et Josef Albers au MAM, Georges Méliès à la Cinémathèque, le styliste Thierry Mugler au MAD, ou l’inépuisable collection Morozov à la Fondation Louis Vuitton. Paris Aéroport, qui a noué de nombreux partenariats avec des musées, transforme aussi certains de ses espaces en galeries d’art : ici une exposition de photographies abstraites (Terminal 2E de Paris-Charles de Gaulle), là une fresque monumentale de Léo Caillard (Orly 1). Enfin, dans notre cahier Perspectives, ne manquez pas les trois contributions proposées par Phébé , la veille d'idées internationales du Point , qui constituent autant de questions vues sous un angle original comme « Pourquoi les réseaux vont remplacer les États? » ou encore « Pourquoi le jargon est un cache-misère? ». Un automne qui sonne comme une renaissance !

Parisian metamorphosis I love walking in Paris and discovering what’s behind the heavy entry doors at the bend of a street; how the city lives and constantly changes”, says illustrator Margaux Motin in our interview; we understand completely. In this issue of Paris vous aime Magazine , we invite you to discover the city from a new perspective, whether you're Parisian or a tourist from the other side of the world. Serge and Yves Bensimon share their favourite addresses in a tour of the Canal Saint-Martin neighbourhood, where they opened their first boutique more than 30 years ago. We visit the Moulin Rouge in an exclusive behind-the-scenes photo essay of the world's most famous cabaret. Paris is also about rare and specialised metiers: publishers, bookbinders, printers, restorers dedicated body and soul to rare texts. Far from being frozen in time, the City of Lights is forever reinventing itself, as seen with the many reopenings of restored iconic buildings: the Bourse du Commerce, La Samaritaine, and the Hôtel de la Marine. Our heritage is alive and well because it adapts. The newly transformed Louvre Post Office, for example, will host a post office, police station, daycare centre, boutiques, and co-working space. Finally, we highlight Paris' bountiful cultural scene, bursting with energy following months of postponements: Anni and Josef Albers at MAM, Georges Méliès at the Cinémathèque, stylist Thierry Mugler at MAD, and the exquisite Morozov collection at the Fondation Louis Vuitton. Paris Aéroport enjoys numerous partnerships with Parisian museums, transforming certain spaces into galleries, with abstract photographs at Terminal 2E at Paris- Charles de Gaulle and a monumental mural by Léo Caillard at Orly 1. Our Perspectives section in conjunction with Le Point magazine's ideas column Phébé, addresses such questions as 'will networks replace states?' and 'why is jargon a fig leaf?' from an original point of view. It's an autumn renaissance!

w w w . m a i s o n l e s e n e r v e s . c o m @ m a i s o n l e s e n e r v e s

DIDIER GOUPY/GROUPE ADP

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

MADE IN BALI

3

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PERSPECTIVES

En collaboration avec Phébé , la veille d’idées internationale par Le Point

POURQUOI LES RÉSEAUX VONT REMPLACER LES ÉTATS

Retrouvez L’Institut Sothys au 93 rue du Faubourg Saint Honoré ! A découvrir en attendant la remise en beauté de l’adresse mythique du 128 rue du Faubourg Saint Honoré.

54

WHY NETWORKS WILL REPLACE STATES

LECAPITALISMESANSLECAPITAL

60

CAPITALISM WITHOUT CAPITAL

POURQUOI LE JARGON EST UNCACHE-MISÈRE

64

3

Édito

WHY JARGON IS A FIG LEAF

Editorial

Opinion 68 Alexis Karklins-Marchay, Raphaëlle Le Pen, Florence Bourgeois

Contributeurs 9 Contributors

PARIS À VIVRE 20 expériences capitales

26

Du grand art

So chic

10

24

LA FÉE ÉLECTRICITÉ , SALLE DUFY DUMAM

NOS ADRESSES HAUT DE GAMME PREMIERE ADDRESSES Bon appétit ACCORDS SUBTILS SUBTLE PAIRINGS Sur le pouce 30 SPÉCIALITÉSREVISITÉES UPDATED SPECIALTIES C'est tendance 32 34 5 EXPOS DUMOMENT 5 MUST-SEE EXHIBITS Amuse-bouche 36 LA SOUPE À L'OIGNON UPDATED ONION SOUP Inside 38 MODE FUTURISTE FUTURISTIC STYLE Visite privée 39 26 MANGA VISION MANGA IN THE CAPITAL C’est de l'art

THE ELECTRICITY FAIRY: THE MAM'S DUFY ROOM Le Paris de EMILY LOIZEAU EMILY LOIZEAU'S PARIS Room service

14

15 DÉCORATIOND'HÔTELS HOTEL DECOR Testé et approuvé 18 UNDÉJEUNER AUMUSÉE BRIGITTE CHIRON BRIGITTE CHIRON, PARISIENNE Zoom LES 2 PERSONNAGES DE JOANMIRÓ JOAN MIRO'S 2 CHARACTERS 22 LUNCH AT THE MUSEUM La Parisienne 20

93 Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris - France 01 53 93 91 53

Fait à Paris

47

LE JAMBON DE PARIS PARIS' FAMOUS HAM Audacieux ELECTRIC PARIS, BIEN INSPIRÉ ELECTRIC PARIS: INSPIRED AND INSPIRING Métamorphose 49 KIMPTON ST HONORÉ, DEMEURE STYLÉE 48

MUSÉE ZADKINE AT THE ZADKINE MUSEUM Paris autrement HORS CIRCUIT OFF THE BEATEN TRACK La perle

34

Venez à la rencontre de nos esthéticiennes ambassadrices et découvrez le cadre raffiné et typiquement parisien de notre nouvel Espace Soin qui associe le cachet inimitable de l’Haussmannien à la douceur d’un voilage aérien dans une atmosphère paisible et chaleureuse.

42

44 SOLSTICE D’AUTOMNE AUTUMN SOLSTICE Dans le panier de 46 ALEXANDROS RALLIS ALEXANDROS RALLIS' FAVOURITE FOOD SHOPPING

KIMPTON ST HONORE: STYLISH RESIDENCE Sur la carte

50

PHOTOS : XXXX · 03/20 · SASU AU CAPITAL DE 2 500 000 EUROS,

POINTS DE REPÈRE AVECMAPSTR LANDMARKS WITH MAPSTER

SIÈGE SOCIAL, 128 RUE DU FAUBOURG SAINT HONORÉ, F 75008 PARIS - SIREN 451 170 807 RCS PARIS · PHOTOS NON CONTRACTUELLES.

PATRICK STABLE - @THETRAVELBUDS

W W W . S O T H Y S . C O M

E X C L U S I V E M E N T E N I N S T I T U T S & S P A S

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

4

ESPRIT DE PARIS

Escapades en France

94

Balade guidée

106

LE 10 E D'YVES ET SERGE BENSIMON THE BENSIMON BROTHERS' 10 TH ARRONDISSEMENT La belle histoire LE PARIS DE CHARLES BAUDELAIRE CHARLES BAUDELAIRE'S PARIS

DU NORD AU SUD GETAWAYS IN FRANCE: NORTH TO SOUTH

98

104

102

Coup de cœur À VOSMARQUES GET SET Le style de

104

VALÉRIE LEMERCIER VALÉRIE LEMERCIER'S STYLE

88

PARIS EN GRAND

84

72

Mode de vie

Ils sont Paris

QUAND PARIS SE RÉINVENTE WHEN PARIS REINVENTS HERSELF Un café avec

PASSIONNÉS DE LIVRES PASSIONATE ABOUT BOOKS En coulisse LE MOULIN ROUGE BEHIND THE SCENES AT THE MOULIN ROUGE

88

80

94

MARGAUXMOTIN COFFEE WITH MARGAUX MOTIN

La maison Miller est spécialisée dans l’achat et la vente de bijoux et montres signés : Cartier, Van Cleef et Arpels, Bulgari, Boucheron, Boivin, Rolex ... Tous nos bijoux sont remis à neuf dans nos ateliers. EXPERTISE, RÉPARATION, FABRICATION, CRÉATION, TRANSFORMATION.

DENIS ALLARD/LEEXTRA - MANONRIFF-SBRUGNERA - JULIEN FOULON

PARIS AÉROPORT À la une 108

108

Miller is specializes in the purchase and resale of second-hand, signed and Antique jewelry: Cartier, Van Cleef et Arpels, Bulgari, Boucheron, Boivin, Rolex ... All our jewellery is refurbished in our workshops. EXPERTISE, REPAIR, MANUFACTURE, CREATION, TRANSFORMATION.

119

L’aéroport shopping Shopping L’aéroport en images Pictures at the airport L'aéroport culturel Culture at the airport L’aéroport en musique Music at the airport Guide pratique Helpful information

LA GASTRONOMIE FRANÇAISE À L’HONNEUR AU TERMINAL 2E FRENCH GASTRONOMY HONOURED AT TERMINAL 2E Voyager en confiance 112

120

122

Travel in confidence L’aéroport autrement

114

123

Another view of the airport L’aéroport citoyen Airport engagements L’aéroport de demain The airport of tomorrow L’aéroport gourmand The gourmet airport

www.miller.fr

116

124

117

Boutique ouverte du lundi au samedi de 11h à 18h. 233 rue Saint-Honoré, 75001 PARIS - Ph. : +33 1 42 61 63 13

130

InstaParis

118

Expert joaillier Chambre Nationale des Experts H.B.J.O et C.N.E.S - Diplomée du GIA.

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

6

CONTRIBUTEURS

PARISVOUS AIME

Bien plus qu’un magazine

Paris vous aime Magazine est une publication/is a publication of/ du Groupe ADP, Aéroports de Paris Société anonyme 1, rue de France 93290 Tremblay-en-France www.parisaeroport.fr Dépôt légal/Registration copyright :mai 2014/ May 2014 Numéro d’ISSN/ISSN number 1954-5231 Directeur de la publication /Publication Director: Le Président du Conseil d’Administration d’Aéroports de Paris SA, M. Augustin de Romanet Responsable Pôle Médias & Réputation / Manager of Media & Reputation: Lola Bourget Responsable digital & Owned media / Manager of Digital & Owned Media: Philippe Saffon Responsable éditorial /Editorial manager: Christophe Escudero Conception et réalisation /Design and development: ETX Studio (Relaxnews) Directeur de la rédaction /Managing Editor: Pierre Sommé Rédaction en chef /Editor in Chief: Sokha Keo Conception graphique /Graphic Design: Caroline Moutier avec Cécile Gault Direction artistique /Art Direction: Régine Janvier Secrétaire générale de la rédaction /General Secretary: Cécile Rousselet Secrétaires de rédaction /Copy Editors: Guillemette Tracou, Vanessa Fahed (Fr) Nicolette Bundy (Eng) Responsable pôle images /Image Department Director: Sandrine Sauvin Adjointe pôle images / Image Department Manager: Stéphanie Duchêne Traduction /Translation: Ladonne & Ladonne Ont collaboré à ce numéro /Contributors: Julien Claudé-Pénégry, Céline Faucon, Polo Garat, Olivier Joly, Katia Kulawick-Assante, Thomas Le Gourrierec, Pascal Mouneyres, Pierre-Emmanuel Rastoin, Manon Riff-Sbrugnera, Sabine Roche, Barbara Romero, Boris Séméniako, Coline de Silans, Malika Souyah, Nassera Zaïd. Publicité /Advertising: Ketil Media Président /Chairman: Vincent Buffin Directrice commerciale /Sales Manager: Catherine Laplanche (claplanche@ketilmedia.com) Directrice de clientèle /Client Director: Véronique Le Gall (vlegall@ketilmedia.com) Photogravure /Photoengraving: Keygraphic Imprimeur /Printer: BLG TOUL - 54200 TOUL La rédaction n’est pas responsable des documents qui lui sont adressés et n’est en aucun cas tenue de les retourner. Si l’auteur souhaite être publié, il est impératif qu’il inscrive au dos du texte, la mention «Bon pour publication». Les textes sélectionnés ne donnent pas lieu à rétribution et peuvent subir des modifications en vue d’une parution. Aéroports de Paris Société anonyme au capital de 296 881 806 euros SIREN 552 016 628 RCS Paris N° TVA intracommunautaire. FR33 552 016 628 Directrice de la communication / Communication Director: Élise Hermant

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Polo Garat Le photographe emmène partout son sens de l’ouverture au monde. La presse fait appel à lui pour son approche des sujets en dehors des clichés faciles et pour ses portraits frontaux. Membre cofondateur du collectif toulousain Odessa, ses images sont régulièrement exposées en France et à l’étranger. Dans ce numéro, il a partagé un café avec l’illustratrice Margaux Motin (p. 80). Coline de Silans Avide de découvertes culinaires depuis l’enfance, Coline de Silans est aussi curieuse du contenu de son assiette que de l’histoire de la personne qui l’a conçue. Journaliste indépendante, elle met sa plume au service de di érents médias autour de sujets liés à la gastronomie et à l’environnement. Pour Paris vous aime , elle a arpenté Paris et son patrimoine à la recherche des monuments reconstruits et réhabilités (p. 72). Sabine Roche Après des études de lettres, Sabine Roche s’est orientée vers le cinéma et le documentaire et a réalisé des reportages pour la chaîne japonaise NHK. Elle a fait partie de la création d’ Elle à Paris en 2003. Rédactrice, elle est connue pour son expertise de Paris à travers la vie culturelle et artistique de la capitale. Pour nos pages, elle a visité le 10 e arrondissement avec Yves et Serge Bensimon (p. 94). Olivier Joly Retrouver le plus vieil All Black encore en vie, partager un grand cru avec Jim Harrison dans sa maison du Montana, tirer le portrait de gauchos de Patagonie ou de fermiers islandais. Journaliste, photographe, grand reporter et auteur, Olivier Joly est un arpenteur de grands espaces et d’intimités humaines. Dans Paris vous aime , il a déniché les secrets des petites mains et des artistes du Moulin Rouge (p. 88). l’histoire de l’art à la Sorbonne. Il vit et travaille à Paris. Il photographie l’actualité politique, sociale et économique française depuis de nombreuses années pour différents médias. Ses portraits de personnalités sont également très prisés. Il vient d’intégrer l’agence Leextra basée à Paris. Dans ce numéro, il a exploré les coulisses du plus grand cabaret du monde, le Moulin Rouge (p. 88). Denis Allard Né en 1979 à Orléans, Denis Allard a étudié

ENVERSION AUGMENTÉE

Everywhere he goes, photographer Polo Garat brings his openness to the world with him. The press calls on him for his fresh approach to subjects and uncompromising portraits. A co-founding member of Toulouse- based collective Odessa, Garat’s photographs are regularly exhibited in France and abroad. In this issue, he shared a co ee with illustrator and graphic novelist Margaux Motin (p. 80). Eager for culinary discoveries since childhood, Coline de Silans is as curious about what’s on her plate as the story behind the cook who created it. The freelance journalist writes for diverse media outlets on topics relating to gastronomy and the environment. For Paris vous aime Magazine , she surveyed Paris and its heritage in search of restored historic buildings (p. 72). After studies in literature, Roche turned to film and documentary and reported for Japanese channel NHK. Roche worked on the production of Elle à Paris in 2003. As a writer, she is known for her expertise on the capital’s cultural and artistic life. For our pages she visited the 10 th arrondissement with Yves and Serge Bensimon (p. 94). Born in Orléans in 1979, photographer Denis Allard studied art history at the Sorbonne Allard has long been covering French political, social, and economic news for di erent media outlets. His portraits of celebrities are highly regarded. He recently joined the photo agency Leextra in Paris. In this issue, Allard went behind the scenes at the Moulin Rouge, the world’s most iconic cabaret (p. 88). Journalist, photographer, and author Olivier Joly explores wide open spaces as well as human intimacy, creating portraits of the oldest living player fromNew Zealand’s All Blacks rugby team, JimHarrison in Montana, Patagonian gauchos, and Icelandic farmers. In this issue, Joly revealed the secrets of the nimble-fingered artists behind the scenes at the Moulin Rouge (p. 88).

PARIS VOUS AIME MAGAZINE’S DIGITAL ENHANCEMENTS

Paris vous aime Magazine , c’est bien plus qu’un magazine papier!

Paris vous aime Magazine is much more than a paper magazine!

Restos, culture, shopping : 20 expériences à vivre Restaurants, culture, shopping: 20 new experiences

Dans les coulisses du Moulin Rouge

Margaux Motin bien dans sa bulle

Behind the scenes at the Moulin Rouge

Margaux Motin: graphic novelist

MAGAZINE PARISVOUS AIME

ARCHITECTURAL HERITAGE: ESSENTIAL TRANSFORMATION

PATRIMOINE, UNEMUTATION CAPITALE

Pour prolonger votre expérience de la capitale, découvrez sur

OFFERT – FREE To widen your experience of the capital, discover all of our additional content at parisaeroport.fr/en or by scanning the QR codes.

N ° 7 – octobre - Novembre - décembre 2021

parisaeroport.fr ou en flashant ces QR codes l’ensemble de nos contenus additionnels.

Our collection of podcasts, in French and English, on subjects ranging from the Aligre market to the Vincennes racecourse. Restaurants and shopping: find the addresses mentioned in Paris vous aime Magazine on our website and the Mapstr app.

Restaurants et shopping: retrouvez nos adresses sur notre site web et aussi sur l’application Mapstr.

#

Notre collection de podcasts, en français et en anglais, du marché d'Aligre à l'hippodrome de Vincennes.

All issues of Paris vous aime Magazine in e-reader format on our website.

Chaque numéro de Paris vous aime Magazine en format liseuse sur notre site web.

Videos at parisaeroport.fr and on our YouTube channel featuring Paris vous aime Magazine’s favourite spots.

Des vidéos sur parisaeroport.fr et sur la chaîne Paris Aéroport sur YouTube, consacrées aux plus belles adresses de Paris vous aime Magazine .

DÉCOUVREZ TOUT LE MAGAZINE AUGMENTÉ SUR PARISAEROPORT.FR à la rubrique «Préparer/ visiter Paris»! Et sur nos réseaux sociaux.

DISCOVER OUR ENHANCED MAGAZINE ON PARISAEROPORT.FR/EN in the 'Prepare your visit' section and via our social networks.

EMI-CFD/AVIGNON OFF - ALBERTO GARCIA ALIX - PRESSE - DENIS ALLARD

Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées.

EN COUVERTURE/COVER ILLUSTRATION : ©ANTOINE MERCUSOT/MUSÉE CARNAVALET

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

8

9

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

1 20

1

EXPÉRIENCES CAPITALES

Du grand art LESMIRACLES DE LA FÉE

Pascal Mouneyres

L orsque aumusée d’Art moderne, on pénètre dans la salle Dufy pour se retrouver face aux soixante mètres de long sur dix de haut de La Fée Électricité, les sens s’affolent et les repères se brouillent. Devant cette fresquemonumentale qui, incurvée, semble vouloir encercler le spectateur, la sensation d’une immersion est totale. Vous vous retrouvez à la fois dans une frise qui remonte le temps, une jungle de couleurs et un foisonnement pictural, et sur un olympe en forme d’amphithéâtre d’où Zeus, Éolemais aussi Galilée, Léonard de Vinci ou Thomas Edison vous contemplent. Toute l’évolution de la lumière, de l’Antiquité jusqu’au milieu du XX e siècle, tous les grands savants et penseurs de l’histoire de l’électricité défilent alors sous vos yeux devenus gourmands. Une puissance de séduction toujours opérante depuis la création de La Fée Électricité en 1937 par l’un des artistes phares des Années folles, Raoul Dufy (1877-1953). Répondant à une commande de la Compagnie pari- sienne de distribution d’électricité en vue de l’Exposition universelle de Paris, le peintre, illustrateur et décorateur, s’enferme pendant dixmois dans unhan- gar de Saint-Ouen. Grâce à une lanternemagique, il yprojette et agrandit

Musée d’Art moderne En permanence. 11, avenue du Président-Wilson, Paris 16 e . 9 Iéna À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

TOTAL ENCHANTMENT

S tepping into the Dufy room at the Musée d’Art Moderne is an ins- tantaneous immersion into a stunning, magical world. Raoul Dufy’s (1877-1953) 60-meter (197 ft) long, 10-meter (33 ft) high La Fée Électricité (The Electricity Fairy) , a monumental fresco mounted on three curved walls, envelops the viewer in a riot of colour and pictorial abundance. Dufy’s work, fromwhich Zeus, Aeolus, Galileo, Leonardo da Vinci, Thomas Edison, and other great scientists and inventors in the history of electri- city parade before our dazzled eyes, depicts the evolution of light from Antiquity to the mid-20 th century. Painted in 1937, La Fée Électricité has always exerted great fascination. Commissioned by the Compagnie

Du haut de leur olympe, Zeus, Éole, Léonard de Vinci, Galilée, Thomas Edison et bien d’autres nous contemplent. The likes of Zeus, Aeolus, Galileo, Leonardo da Vinci, and Thomas Edison gaze at us from the heights of Olympus.

PIERRE ANTOINE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

10

11

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Secrets électroniques Des tablettes sont proposées aux visiteurs, sur lesquelles des animations de réalité augmentée permettent de redécouvrir le chef-d’œuvre de Dufy à travers ses dimensions artistique, technologique, scientifique et sociétale. Trois parcours y sont proposés: les savants et leur invention, l’art et l’histoire, et un spécial familles. Par ailleurs, un site dédié o re des outils d’exploration en 360°, des vidéos, des podcasts et d’autres ressources. Disponible sur mam.paris.fr Electronic Secrets Tablets with augmented reality animations allow visitors to rediscover Dufy’s masterpiece through its artistic, technological, scientific, and societal aspects via three themes: ‘Scientists and Their Inventions,’ ‘Art and History,’ and ‘For Families.’ The museum’s dedicated site, mam.paris.fr, o ers 360° exploration tools, videos, podcasts, and more. Composée de 250 panneaux vissés bout à bout, La Fée Électricité a longtemps été tenue pour le plus grand tableau du monde. Combining 250 panels installed end to end, La Fée Electricité was long considered to be the world’s largest painting.

ses dessins sur 250 panneaux en contreplaqué, reporte les contours à l’encre de Chine, puis peint à l’huile les tonalités à la fois éclatantes et douces qui ont fait sa réputation. Résultat : un chef-d’œuvre d’exubérance joyeuse, où 110grands hommes chapeautés par les dieuxgrecs sont à la fois les témoins et les acteurs d’une folle aventure technologique. Vissés bout à bout, les panneaux forment le panorama de ce qui fut longtemps le plus grand tableau dumonde. Une vision glorieuse d’une humanité enmarche vers le progrès grâce à la science, d’autant plus d’actualité qu’elle a bénéfi- cié en octobre 2020 d’une restauration high-tech. Un drone a permis de prendre plus de mille clichés de la fresque polychrome pour en repérer les altérations. Puis une dizaine de restaurateurs ont décrassé les jointures, colmaté lesfissures et dépoussiéré lapeinture. Une opérationdeprestigede douze semaines pour un budget de 80000 euros. Bénéficiant d’un nouvel éclairage, LaFéeÉlectricité brilledemille feux et, plus que jamais, illumine le monde de ses savoirs. Parisienne de Distribution d’Électricité for Paris’ 1937 Universal Exhibition, the painter, illustrator, and interior designer worked on the project over ten months in a hangar in Saint-Ouen. Using a ‘magic lantern’ projector system, he projected his magnified drawings onto 250 plywood panels, drew the outlines in India ink, and finished the piece in oil paints in the sensitive and thrilling tones for which he is justly famous. This masterpiece of joyful exuberance depicts 110 great actors in this technological adventure flanked by Greek gods. The panels were then joined to form this stunning panorama, which for decades remained the word’s largest painting. In October 2020, the fresco was given a state-of-the-art, 80,000-euro restoration. More than 1,000 pho- tographs of the polychrome fresco were taken via a special drone to identify existing alterations, allowing a dozen restorers to clean and repair its entire surface. Now enjoying new lighting, La Fée Électricité is shining brighter than ever to illuminate the world with its story.

8 RUE DES FRANCS-BOURGEOIS - 20 RUE DES PYRAMIDES - 54 RUE DE SEINE - BERCY VILLAGE - CENTRE COMMERCIAL PARLY 2 57 RUE DU CHERCHE MIDI, 50 BD JEAN JAURÈS – BOULOGNE 2 RUE DU COMMANDANT PILOT – NEUILLY S/SEINE

PIERRE ANTOINE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

RETROUVEZ TOUTES LES ADRESSES DE NOS BOUTIQUES SUR : www.bensimon.com

12

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

made the jump to live 100% of the time elsewhere.” Elle aime le centre culturel Le 104 “ Cet établissement artistique est une ruche en action avec la volonté d’ouvrir la culture sur le monde et sur le quartier. C’est un outil qui crée une dynamique importante et précieuse dans les moments de création. Pour m’y rendre, je traverse le canal de l’Ourcq. On retrouve les effets comme quand on est au bord d’une rivière. ” She loves Le 104 “Le 104 is a pluridisciplinary cultural centre, a beehive of activity that opens culture to the neighbourhood and the world, a tool generating moments of creation. I cross the Canal de l’Ourcq to get there. It feels like being at the edge of a river.” Elle se régale aux Marmites volantes “ C’est un restaurant associatif dans le 19 e . Il y a quelque chose d’éthique dans leur démarche. Ils ont monté des cuisines pour les cantines. Ils livrent à vélo dans les écoles et demandent aux enfants si ça leur plaît. ” She feasts at Marmites Volantes “This co-op restaurant in the 19 th takes an ethical approach. They set up kitchens for school cafeterias, deliver by bicycle, and ask the kids if they like the food.” Elle se ressource aux Murs à pêches “ C’est un endroit surprenant. Ces Murs ont été restaurés par des associations qui ont fait revivre la terre et ses anciens vergers royaux. C’est un des poumons de Montreuil, où je vis depuis quatre ans. Ils créent du lien et du partage dans le quartier. J’aime cette démarche. ” She recharges at Murs à Pêches “It’s a surprising place. These walls were restored by local organisations that have revived these former royal orchards. It is one of the gardens of the city of Montreuil (on the outskirts of Paris) where I've lived for four years. They're a source of social ties and sharing in the neighbourhood."

3

Esprit brocante Dès l’entrée, Maison Mère o re une atmosphère conviviale entre petit salon aux tons pastel et bar confidentiel. L’hôtel, proche des Grands boulevards, propose 51 chambres à la décoration sobre et élégante (de 12 à 47 m 2 ). Les objets de déco, chinés aux puces et chez les brocanteurs, sont à vendre et apportent une touche très personnelle au lieu, conçu comme une maison de famille. Chambre double à partir de 130 €. Le service en plus: Pouvoir grignoter, du matin au soir, dans « la salle à manger ». À partir de 13 €. Flea market spirit Maison Mère’s convivial spirit extends to its cosy pastel-coloured salon and hidden bar. The hotel, set near Paris’ Grands Boulevards, o ers 51 rooms with serene atmosphere. Decorative items in the rooms found at Parisian flea markets, all for sale, bring a personal touch to the establishment giving it the feel of a family home. Doubles from €130. Bonus: Have a snack on in the dining room anytime frommorning to night (from €13). L’ART DE LA DÉCORATION R m ser ce THE DECORATOR’S ART Thomas Le Gourrierec

Seventies ambiance This former artists’

Ambiance seventies Située près de Saint- Germain-des-Prés et Odéon, cette ancienne pension d’artistes a été convertie en hôtel 4 étoiles, dont la déco colorée restitue l’âge d’or des lieux et fait revivre les années 1970. Dans les 28 chambres, l’épaisse moquette aux motifs pop cohabite avec tabourets Tam Tam orange vif, fauteuils en tissu jaune moutarde ou lustres vintage du designer Verner Panton. Chambre double à partir de 179 €. Le service en plus : Sous les voûtes du sous-sol, un espace bien-être invite à profiter du bain à remous, des transats et des cabines de soins.

residence in Saint-Germain- des-Prés near Odéon was converted into a four-star hotel with colourful decor recreating its artistic golden age and brings the 1970s back to life. The hotel’s 28 bedrooms feature plush carpets with pop patterns, fiery orange Tam Tam stools, mustard yellow armchairs, and vintage chandeliers by designer Verner Panton. Doubles from €179. Bonus: Under the vaulted ceilings of the basement, an inviting wellness area comes complete with a Jacuzzi, deckchairs, and treatment cabins.

Le Paris de

2

EMILY LOIZEAU L'auteure, compositrice, interprète est attachée à Paris. Elle y a terminé son album Icare . The author, composer, and performer adores Paris, where she's just recorded her album, Icare .

— Maison Mère

— Hôtel Saint-André des Arts 66, rue Saint-André des Arts, Paris 6 e (01 43 26 96 16). 4 10 Odéon À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Nassera ZAID

7, rue Mayran, Paris 9 e (01 42 80 00 00). 7 Cadet À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Elle s’est construite à Paris “ Même si je suis amoureuse de la nature, Paris est essentielle pour moi. C’est une ville inspirante dans laquelle j’aime me balader. C’est là où j’ai rencontré tous mes amis, où j’ai fait mes études, où j’ai appris à grandir et à m’émanciper. J’ai vécu pendant dix ans dans l’Est deParis, vers le métro Voltaire, la rue de la Roquette, le Père Lachaise, les rues de Belleville et Oberkampf. J’ai fondé ma petite famille dans le 19 e près des Buttes Chaumont.

C’est un quartier auquel je suis très attachée. Je n’ai jamais fait le saut de vivre 100 % ailleurs, ça a toujours été un partage. ” She's built her life in Paris “Although I’m a nature lover, Paris is essential. I grew up and was educated here – it's where I became independent. I lived in east Paris for ten years, on Rue de la Roquette near the metro Voltaire, Père Lachaise, Rue de Belleville, and Rue Oberkampf. I started my family in the 19 th arrondissement. I’ve never

LUDOVIC CARÈME

KAREL BALAS - PRESSE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

14

15

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

4

LUNCH AT THE MUSEUM T hese days, museum-going is much more than just a cultural outing. Cultural centres are capitalising on their ever-increasing popula- rity and unique settings to offer much more than just artworks. Gone are the days of the average museum café. Now you'll find top-notch chefs to enhance a museum's sensory experience. These three newly opened restaurants are destinations in their own right. A ujourd’hui, aller au musée n’est plus uni- quement synonyme de visite culturelle. On s’y rend aussi bien pour savourer un déjeuner raffiné que pour aller voir une exposi- tion. Il est bien loin le temps où les cafétérias de musées n’étaient là que pour sustenter le visiteur d’un rapide sandwich en fin de visite. Les restau- rants des établissements culturels prennent du galon, profitant d’un cadre souvent exceptionnel pour proposer une offre gastronomique en accord avec le décor. De plus en plus d’adresses confient ainsi les rênes de leur cuisine à des chefs en vue, prolongeant l’expérience de la visite par un éveil des sens bienvenu. Ces trois adresses, tout juste ouvertes, en sont une belle illustration. Testé et appr vé UNDÉJEUNER AUMUSÉE Coline de Silans

La Halle aux Grains 2, rue de Viarmes, Paris 1 er (01 82 71 71 60). 1 4 7 11 14 Louvre-Rivoli, Les Halles, Châtelet. À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Mimosa 2, place de la Concorde, Paris 8 e (hotel-de-la-marine.paris). 1 Concorde À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Forest 11, avenue du Président-Wilson, Paris 16 e (01 84 25 12 22). 9 Iéna À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

THE PLACE: Forest, the new eatery at the Musée d’Art Moderne de Paris, o ers a refreshing pause in the heart of the city. The atmosphere takes advantage of the building’s soaring ceilings and massive pillars for a stylish dining experience both inside and out. AMBIANCE: A green haven away from the city’s bustle. MENU: Chef Julien Sebbag's seasonal locavore menu uses meat and fish to enhance the vegetables, true stars of the show. Try mezcal-flambéed oyster mushrooms with cream of mushroom, rhubarb pickles, and parsley oil. Lunch menu: €20-€22. OUR TIP: Listen to the playlists by DJ Dorion Fiszel. LE LIEU: Imaginé comme une parenthèse végétale au cœur de la ville, Forest est le nouveau restaurant du musée d’Art moderne de Paris. La scénographie fait la part belle aux matières minérales, en écho à l’architecture du musée. L’AMBIANCE: À l’abri de l’agitation urbaine, la nature semble ici reprendre ses droits. LE MENU: Très porté sur le végétal, le chef Julien Sebbag signe une carte locavore et de saison, où viandes et poissons subliment le légume. Parmi les incontournables, les pleurotes flambés au mezcal, crème de champignons bruns, rhubarbe pickles et huile de persil. Menu déjeuner : 20-22€. NOTRE CONSEIL: Prêtez l’oreille aux playlists, elles sont l’œuvre du DJ Dorion Fiszel, l’acolyte de Julien Sebbag.

LE LIEU: Au dernier étage de l’ancienne Bourse de commerce reconvertie en musée d’art contemporain par François Pinault, la Halle aux Grains rend hommage au passé céréalier du bâtiment. L’AMBIANCE: Atmosphère brasserie chic. On admire la vue plongeante sur l’œuvre de l’architecte Tadaō Ando, au centre du bâtiment, ou sur les toits de Paris, que l’on aperçoit jusqu’au Centre Pompidou. LE MENU: Michel et Sébastien Bras agrémentent leurs assiettes d’une cinquantaine de grains: champignons de Paris farcis et volée «d’avoines cristallisées» au poivre noir, millefeuille de graines de courge caramélisées, etc. Menu déjeuner : à partir de 54€. NOTRE CONSEIL : Réservez une table en soirée et admirez la lumière déclinant sur la capitale. THE PLACE: La Halle aux Grains, on the top floor of the Bourse du Commerce-Pinault Collection, pays tribute to the building's past as Paris' grain exchange. AMBIANCE: Chic brasserie and a bird’s-eye view of architect Tadao Ando’s central cylinder, Paris rooftops, and the Centre Pompidou. MENU: Three-star chefs Michel and Sébastien Bras o er 50 di erent grains in dishes like stu ed mushrooms and "crystallised oats" or a millefeuille of caramelized squash seeds. Lunch menus from €54. OUR TIP: Reserve to admire the Paris sunset.

LE LIEU : Nouveau QG de Jean-François Piège, Mimosa se situe dans la cour de l’hôtel de la Marine, somptueux ensemble architectural du XVIII e siècle tout juste restauré. L’AMBIANCE : Esprit Riviera et revival niçois pour le nouveau bébé du chef étoilé, dans un cadre historique privilégié. LE MENU : Ode au soleil et à la nature, la carte, généreuse, fait la part belle aux produits français et propose une o re de restauration légère, du petit déjeuner à l’apéritif. Le concept s’articule autour d’un bar à œufs mimosa, mis en valeur par une scénographie spectaculaire. Déjeuenr : 30 €. NOTRE CONSEIL : Pensez à réserver bien en avance, car le lieu est prisé! THE PLACE: Mimosa is Jean-François Trap’s newest culinary outpost set in the courtyard of the recently opened Hôtel de la Marine, a gorgeously restored 18 th -century architectural gem. AMBIANCE: Riviera spirit in a historic setting. MENU: The generous menu is an ode to the sun and the great outdoors, showcasing French products in a range of light meals served from breakfast time to cocktail hour. The concept revolves around a mimosa egg bar, highlighted by a spectacular scenography. OUR TIP: Book well in advance!

PRESSE - LAURENT DUPONT - MARIYIN CLARK

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

18

19

La parisienne

5

MAMIE BLUE, L’ESPRIT VINTAGE Derrière une discrète devanture bleue du quartier de Pigalle, Brigitte Chiron vous embarque pour un voyage dans le temps. From her sky-blue storefront in Pigalle, Brigitte Chiron takes you back in time.

Julien Pénégry

Une malle aux trésors Une fois franchi le seuil, une atmosphère toute particulière vous saisit. Brigitte Chiron, la maîtresse des lieux, veille sur un trésor sans pareil: trois niveaux regorgeant de trouvailles, pièces rares, modèles phares, collections privées couvrant la mode des années 1920 aux années 1970. Les connaisseurs comme les amateurs de vêtements d'antan ne jurent que par ce paradis vintage! Passion précoce Brigitte est tombée en amour pour la mode de la fin des années 1930 et du début des années 1940 bien avant d’ouvrir son enseigne. Enfant, elle arborait déjà un style bien à elle, au grand dam de sa mère. Un goût rétro qui ne l’a jamais quittée puisque les tenues de l'époque constituent toujours l’essentiel de son vestiaire. Ce sont les soirées guinguette qu’elle a animées pendant quelques années sur l’île du Martin-Pêcheur, à Champigny-sur- Marne, qui ont scellé son avenir dans le vintage. Œil de lynx Les pièces sélectionnées pour la boutique sont le fruit d’une expertise encyclopédique. Brigitte évalue au premier coup d’œil la qualité

on in life. For a couple of years she hosted famous guinguette (traditional riverfront musical café) soirées on the Ile du Martin-Pêcheur in Champigny- sur-Marne before opening her vintage boutique.

d’une pièce. Obstinée, sa quête de la perle rare l’a entraînée dans la création de Retro Sport et He Di Ho, deux marques dédiées à la reproduction de vestiaires emblématiques, pratiquement ou totalement disparus. Esprit zazou Le célèbre Zah Zuh Zaz du jazzman Cab Calloway vous poursuit à la fin de votre shopping? Il est l’incarnation même de ce courant vestimentaire et de cette contre-culture zazou nés dans les années 1940, défendus bec et ongles par notre papesse du vintage. Car c’est surtout ça, Mamie Blue: le souci de ne pas perdre l’essence de ce que la mode passée nous a légué, et la cultiver. Treasurechest Stepping into Brigitte Chiron's unique treasure trove plunges you into an atmosphere of discovery and delight. Each of the boutique's three levels is brimming with fabulous finds, rare and iconic pieces, and unique collections representing fashion from the 1920s to the 1970s. Connoisseurs and amateurs alike swear by this vintage paradise! Early passion Brigitte fell in love with fashion from the late 1930s and early 1940s early

Eagleeye Her knack for finding quality

pieces, thanks to her encyclopaedic expertise, is obvious in her many rare fashion gems, inspiring her to launch two of her own labels: Retro Sport and He Di Ho, which resurrect iconic styles that had nearly disappeared. Zazouspirit Jazz singer and performer Cab Calloway may come to mind during your shopping spree, as he was the incarnation of the Zazou counterculture trend that was born in France in the 1940s and is today championed by our high priestess of vintage. Mamie Blue is about safeguarding and cultivating the essence of what past fashion has bequeathed to us.

Mamie Blue 69, rue Marguerite-de-Rochechouart, Paris 9 e (01 42 81 10 42). 2 4 Anvers, Barbès-Rochechouart À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

ALEXANDRE ISARD / PASCO

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

20

w ww.redline-boutique.co m

6

Z m DEUX PERSONNAGES FANTASTIQUES

TWO FANTASTIC CHARACTERS

Pascal Mouneyres

T wo children confiding? Two acquaintances leaning in to share a titbit of gossip? Joan Miró's enigmatic Two Fantastic Charac- ters seems to enact a scene from everyday life. Since its installation in 1976, the vibrant primary col- ours and irresistible whimsy of this 12-m- (40-ft) high sculpture stand vibrantly in contrast to La Défense’s monochromatic skyscrapers and sombre gray business suits. Miro's sculpture is just one of 71 works by leading figures of 20 th -century art (César, Calder, Takis, etc.) scattered along and near the esplanade.

S ’agit-il de deux enfants qui se confient, de deux passants qui conversent ? Penchés l’un vers l’autre, mais un peu de guingois, les Deux Personnages fantastiques de Joan Miró semblent rejouer depuis 1976 une scène de la vie quotidienne tout en gardant leur part de mystère. Cette sculpture de 12 mètres de haut, façonnée en résine de polyester, dénote par sa couleur et sa fantaisie dans ce monochrome quartier d’affaires de La Défense où dominent l’acier des tours et le gris sombre des costumes. Les figures de proued’unparcours artistiquede71œuvres (César, Calder, Takis, etc.) disséminées sur ou à proximité du célèbre parvis.

Joan Miró Place de La Défense, La Défense (92). 1 La Défense À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

11H45 - PARIS LA DÉFENSE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

22

L’art du soin En attendant la réouverture de son institut 128, rue du Faubourg Saint-Honoré, Sothys ouvre un espace éphémère juste en face, au 93. Tout blanc, le lieu décline en soins visage et corps la signature Sothys : une approche personnalisée et une alliance entre technique pointue et expérience sensorielle, pour les femmes comme pour les hommes. Le traitement intensif jeunesse (1 h 15, 155 €) associe ainsi rénovation (lotion exfoliante et pâte de gommage), action jeunesse (modelage antirides et fermeté), massage relaxant (visage, tête, cou, bras) et phase de multi-masking (combleur rides et e et liftant). Le tout à base de complexes actifs composés de safran, fleur

The art of skincare You don’t have to wait till the reopening of Sothy’s new institute at 128 rue du Faubourg Saint-Honoré. A new pop-up boutique at number 93 o ers the brand’s signature cutting-edge products, techniques, and sensory experiences in a personalised approach for women and men. The intensive rejuvenation treatment (75 min, €155) includes skin restoration (exfoliating cream and body scrub), rejuvenation (anti- wrinkle and firmness massage), relaxing massages (face, head, neck, arms), and a multi-mask phase (wrinkle filler and lifting e ect). Active ingredients like sa ron, sophora flower, and peptides leave you totally transformed!

So chic

AVEC STYLE

7

Pâtisserie, mode, soins: le meilleur des adresses premium.

WITH STYLE

Pastries, fashion, skin care: discover the best of the capital’s top premium addresses.

Thomas Le Gourrierec, Sabine Roche

— Sothys 93, rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8 e (01 53 93 91 53). 9 Saint-Philippe-du-Roule

Delights from the Ritz This chic pastry shop cosying up to the famous hotel lets anyone enjoy a little taste of the Ritz. Don’t miss their delicious take on the madeleine (€3.20), filled with chocolate, passionfruit, caramel, or honey for a pleasingly melting texture. Plus, pastry drinks (yes, drinks!), including a liquid marble cake made of malted milk topped with whipped cream and sprinkled with cocoa crumble, biscuit powder, and vanilla caramel (starting at €9).

Douceurs du Ritz Adossée au Ritz, cette boutique o re à tous d’emporter chez soi un peu du prestigieux hôtel grâce à ses pâtisseries. Parmi les incontournables, les madeleines revisitées (3,20 € pièce), fourrées au chocolat, aux fruits de la passion, au caramel ou au miel pour une texture encore plus moelleuse, fondante et gourmande. À ne pas manquer également, les boissons pâtissières (à partir de 9 €), tel le cake marbré en version liquide: un lait biscuité surmonté d’une crème fouettée parsemée de crumble de cacao, de poudre de biscuit et de caramel à la vanille. Knit wonders Specialists in fine knit undergarments and baby clothes since 1886, Molli has been reborn under new artistic director Charlotte de Fayet. The venerable label has introduced a line of women’s clothing featuring French and Italian expertise, with luxury knits in quality materials (Egyptian cotton, merino wool, cashmere). Plus jacquard herringbone tops (€240), fluid knit pants (€460), and open-work skirts (€460) for winter. — Ritz Paris Le Comptoir 38, rue Cambon, Paris 1 er (01 43 16 30 26). 8 12 14 Madeleine

de sophora et peptides. On en ressort transformé!

Cocon romantique Dans le triangle d’or parisien, où les belles adresses ne manquent pas, ce 5 étoiles récemment rénové fait valoir de sérieux atouts en termes de ra nement et d’élégance. À l’Hôtel Elysia, le style Art déco règne en maître, combinant objets en métal (lampes, sculptures d’animaux, etc.), meubles en bois clair, moulures, dorures et tons pastel gris, beige ou rose. Claires et spacieuses, les chambres o rent un condensé de chic parisien et une atmosphère romantique. Le restaurant intimiste aux accents gastronomiques et un service discret et e cace parachèvent cette belle expérience parisienne. Chambre double à partir de 350 €. Romantic cocoon At this recently renovated five-star hotel in Paris’ golden triangle, Art Deco style reigns supreme. The decor at Elizia combines polished chrome, light wood, gilded mouldings, and shades of gray, beige, and pink for an ultra-refined look. Bright, spacious rooms o er a blend of romance and Parisian chic, and the intimate gastronomic restaurant’s atmosphere and discreet service completes this quintessentially Parisian experience. Doubles from €350.

Jeux de mailles Spécialisée, à sa création en 1886, dans les sous-vêtements en maille fine et les vêtements pour bébés, Molli renaît en 2015 sous la houlette de Charlotte de Fayet, sa nouvelle directrice. La marque centenaire développe dès lors la mode femme. Forte du savoir-faire français et italien intacts, elle réalise des tricots de luxe aux détails ra nés et aux matières nobles (coton égyptien, laine vierge mérinos, etc.). Dans le vestiaire d’hiver, des tops en jacquard à chevrons (240 €), des pantalons en maille fluide (460 €) ou encore des jupes en points ajourés (460 €).

— Hôtel Elysia 35, rue de Berri, Paris 8 e (01 53 53 20 20). 1 George V

— Molli 71, avenue Paul-Doumer, Paris 16 e (09 81 92 48 24). 6 9 Passy, La Muette

BERNHARD WINKELMANN - ERWAN FIQUET - PRESSE - MICKAEL SCHMIDT

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

24

25

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Saveurs transalpines L’ambition du très cathodique chef Cyril Lignac avec cette nouvelle enseigne? Livrer sa vision idéalisée de la cuisine italienne, loin des indéboulonnables risottos et pâtes carbonara. Pour cela, il revisite de grands classiques comme le Vitello Tonnato (18 €), pour lequel de fines tranches de veau de Corrèze sont nappées d’une sauce à base d’anchois et ventrèche de thon blanc, sous une fine poudre de câpres et tomates. Le tout relevé par une présentation graphique, au sein d’un cadre aux tons terracotta, luminaires en cuivre et comptoir de marbre, qui transporte en Méditerranée. Notre plat préféré: Les ravioles de langoustine dans une crème au marsala et anis vert (28 €). Italian flavours Chef and media darling Cyril Lignac opened this restaurant to pro er his vision of ideal Italian cuisine. Lignac revisits the classics in dishes like Vitello

Glam Italia Avec ses airs de diner

italo-disco, Giorgio détonne, même dans la très animée rue de Charonne. Le rose, les néons et les miroirs scintillent dans cette trattoria pop années 1970, que l'on soit juché sur les tabourets hauts du long bar, en salle ou, en saison, sur la terrasse fleurie. La carte est, elle aussi, pimpante et gourmande: burrata XXL onctueuse, vitello revisité (veau cuit à basse température et crème de thon), grosse boulette de bœuf e loché sur une crème de poivron et pizzas aux saveurs magiques (crème de pesto de basilic, tomates confites, jambon cuit, stracciatella, etc.) cuites dans un four à bois. Le tout accompagné d'un service aux accents chantants, joyeux et e cace. Aussi beau que bon! Carte 25-40 €. Notre plat préféré : La pizza Rose Panther, une folie à la crème de pistache, mozzarella fior di latte, mortadelle de Bologne et praliné de pistache (17 €). Italian glam Neon lights and mirrors glitter in this 1970s-style Italian trattoria – a standout even on the lively Rue de Charonne. Whether you're seated in the dining room, at the bar, or on the flowery terrace, the tempting menu includes sublime Italian dishes like creamy XXL burrata, revisited vitello (slow-cooked veal), and a range of magical pizzas (creamy basil pesto, candied tomatoes, cooked ham, stracciatella) cooked in a wood-fired oven. All accompanied by joyfully e cient service. A la carte €25-€40. We love: the Pink Panther pizza, with pistachio cream, fior di latte mozzarella, Bologna mortadella, and pistachio praline! (€17). — Giorgio 21, rue de Charonne, Paris 11 e . Pas de réservation 8 Ledru-Rollin À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Japanese Symphony The elegant atmosphere of this star-studded address sets the tone for Chef Keisuke Yamagishi's masterful Japanese precision. Yamagishi achieves the perfect pairings, balancing sweetness to bring out the tart and bitter flavours of fresh ingredients sourced exclusively from the Paris region. Menus: €45 (lunch), €75.

Symphonie nippone Le cadre élégant mais dépouillé de cette adresse étoilée, avec ses murs gris et assises design, donne le ton: ici, l’hôte se concentre sur l’assiette. Aux fourneaux, la toque Keisuke Yamagishi fait valoir une technicité et une précision toute japonaise. Il part en quête de l’accord parfait, contrebalançant la douceur d’un ingrédient avec une touche d’amertume et une autre d’acidité. En prime, il ne pioche ses produits qu’en Île-de-France! Menus: 45 € (déj.), 75 €. Notre plat préféré: Le filet de pintade cuit à basse température, accompagné de carottes crayon et d’une sauce à la tomate cœur- de-bœuf et au bleu.

Tonnato (€18), thin slices of Corrèze veal, anchovy- and-white tuna belly sauce, and powdered capers and tomatoes. Decor in tones of terracotta, copper, and marble transports you to the Mediterranean. We love: langoustine ravioli in a marsala and green anise cream sauce (€28).

We love: the slow- cooked guinea fowl, served with pencil carrots, heirloom tomatoes, and blue cheese sauce.

— Étude 14, rue du Bouquet-de-Longchamp, Paris 16 e (01 45 05 11 41). 6 Boissière À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

— Ischia

14, rue Cauchy, Paris 15 e (01 45 54 43 43). 10 Javel - André Citroën. À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Jura-style This bistronomic address, with stone walls and fur- and animal-hide-covered banquettes, possesses the cosy allure of a mountain refuge enlivened with a DJ for festive nights. The chef's magnificent forays into his native Jura appear on your plate in the form of roasted Mont d'Or cheese with bacon, fresh Jerusalem artichokes, and grated tru e (€12) or pigeon with a Morteau sausage stu ng of mushrooms and a quail egg (€60 for two). We love: mackerel rillettes flanked with chilli and white chocolate (€10).

Jura-style Au milieu des murs de pierre, des banquettes couvertes de fourrure et des peaux de bêtes donnent à cette adresse bistronomique des airs de refuge montagnard. L’ambiance festive assurée par le DJ ajoute au côté chaleureux. Dans l’assiette, le Jura, contrée d’origine du chef, s’o re de jolies incursions. Le fromage Mont d’Or est rôti puis lardé de topinambour frais et de tru e râpée (12 €), tandis que la saucisse de Morteau vient farcir, avec une duxelles de champignons et un œuf de caille, un pigeon (60 € pour 2 personnes). Notre plat préféré : Les rillettes de maquereau dressées en chandelle, flanquées de piment et chocolat blanc (10 €).

ACCORDS SUBTILS B appétit

8

Ces chefs revisitent avec mæstria les classiques de leur pays ou de leur région.

SUBTLE PAIRINGS

These talented chefs masterfully revisit classics from their home countries and regions.

— Liquide 39, rue de l’Arbre-Sec, Paris 1 er (01 42 36 50 05). 1 Louvre-Rivoli À retrouver sur Mapstr p. 50 et sur parisaeroport.fr

Thomas Le Gourrierec

THETRAVELBUDS - THE SOCIAL FOOD - ERIKACOLIN-ILYA KAGAN

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

OCTOBRE - NOVEMBRE - DÉCEMBRE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

26

27

Made with FlippingBook Ebook Creator