PARIS VOUS AIME MAGAZINE - N° 3

Dans les coulisses du Lutetia Behind the scenes at the Hotel Lutetia

Entretien avec Roselyne Bachelot, ministre de la Culture Interview with French Minister of Culture Roselyne Bachelot

Restos, expos, bars : 20 expériences à vivre Restaurants, exhibits, bars: 20 new experiences

N ° 3 parisaeroport.fr N ° 3 – septembre-décembre 2020 offert – free

MAGAZINE PARISVOUS AIME

PARIS BOUNCES BACK rebondit Paris

– septembre-décembre 2020

OFFERT Ð

FREE

ÉDITO

AUGUSTIN DE ROMANET Président-directeur général du Groupe ADP

Paris rebondit

F luctuat nec mergitur : la devise de la capitale, «Il est battu par les ots, mais ne sombre pas», n’aura jamais été si justi ée. Les Parisiens et les Franciliens démontrent jour après jour leur dynamisme, leur capacité à se réinventer, à imaginer la capitale post-Covid. Dans ce numéro exceptionnel de Paris vous aime Magazine , à votre disposition jusqu’à n décembre, nous vous racontons cette renaissance de Paris et ses multiples facettes. La crise sanitaire a suscité le besoin de réinventer la vie en société, de trouver des solutions nouvelles pour répondre aux désirs de nature et de proximité : se multiplient ainsi les projets de potagers, de jardins partagés et d’agriculture urbaine. La Covid aura été un accélérateur de transformation et d’innovation, comme l’explique Fouad Awada, directeur de l’Institut Paris Région. L’art et le patrimoine contribuent aussi à la résilience de la capitale; nous dressons le portrait de cinq acteurs de la vie culturelle qui innovent, chacun dans leur discipline. Exceptionnel, ce numéro l’est aussi par la présence de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, qui prend le temps de nous répondre. Elle nous dévoile ses goûts, af rmés, et nous expose sa vision et son programme. La crise a aiguisé les appétits de sortie et nos vingt expériences mettent en avant les nouvelles tables, les bonnes adresses et les grandes expositions à ne pas manquer (dont certaines reprogrammées suite à la Covid). Nous vous invitons aussi à redécouvrir Paris à pied, lentement, à arpenter ses rues, à visiter ses boutiques – aux Batignolles sur les pas de François Truffaut, ou encore autour de la rue Daguerre et de la place Denfert-Rochereau, dans le 14 e arrondissement. En n, ne manquez pas les trois contributions proposées par Phébé, veille internationale du Point : dans ce numéro, des angles inédits sont abordés sur l’impact d’Internet, la n de l’empire romain ou l’actualité du stoïcisme. Bon rebond à tous!

Paris bounces back

T he capital’s motto, “Fluctuat nec mergitur” (“Tossed by the waves, she does not sink”) has never been more true. Day after day, Parisians and residents of the greater Ile-de-France region have demonstrated their dynamism and capacity for adaptation while envisioning a post-covid capital. In this issue of Paris vous aime Magazine , which exceptionally runs until the end of December, we narrate the many facets of Paris’ reemergence. The health crisis has sparked a need to reinvent social life and nd solutions for a renewed thirst for nature and all things local. As such, many new community gardens and urban agriculture projects are being created. The covid-19 crisis is accelerating transformation and innovation, explains Fouad Awada, the director of L’Institut Paris Région. Art and heritage also contribute to the capital’s resilience. We present ve cultural gures who are innovators in their respective elds. This issue is greatly enriched by the participation of Roselyne Bachelot, France’s new Minister of Culture, who shared her vision, programme, and personal favorites with us. The crisis has heightened the Parisian appetite for going out: our 20 Experiences section highlights new restaurants, boutiques, and must-see exhibitions, some of which have been prolonged due to the pandemic. Finally, we invite you to rediscover Paris on foot, wander its streets, visit its shops - in the footsteps of François Truffaut through the Batignolles neighbourhood, for example, or around the Rue Daguerre and Place Denfert-Rochereau in the 14 th arrondissement. Finally, don’t miss our special Phébé section in conjunction with Le Point magazine: bold new perspectives on the impact of the internet, the end of the Roman empire, and the virtues of stoicism. Here's to moving forward!

© DIDIER GOUPY/GROUPE ADP

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

NOTSHY.FR

3

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PERSPECTIVES

En collaboration avec Phébé , la veille d’idées internationale par Le Point

INTERNET, LES IDÉES REÇUES

66

EVERYTHING YOU THOUGHT YOU KNEW ABOUT THE INTERNET LA CHUTE DE ROME, UNE BÉNÉDICTION

3

Édito

70

THE FALL OF THE ROMAN EMPIRE, A GOOD THING

Editorial

LESSTOÏCIENS, PRÉCURSEURSDE LAPSYCHOLOGIE COMPORTEMENTALE 72 THE STOICS, PRECURSORS OF BEHAVIOURAL PSYCHOLOGY

Bien plus 8 qu’un magazine All our digital enhancements Contributeurs 9 Contributors

74

Opinion

Moussa Sissoko, Vincent Giret, Aude Lemordant

PARIS À VIVRE 20 expériences capitales

12

29

Du grand art

Tout sur

RÉOUVERTURE DU PALAIS GALLIERA HAUTE COUTURE Room service NUITS CÂLINES CUDDLY NIGHTS Testé et approuvé 18 20 KEI KOBAYASHI, CHEF JAPONAIS 3 ÉTOILES KEI KOBAYASHI Visite privée 22 16 TABLES ENGAGÉES ECO-FRIENDLY RESTAURANTS Le Paris de

BRUNO VERJUS ALL ABOUT BRUNO VERJUS Portraits ELLES FONT LA FOOD DELICIOUS EXPERTISE So chic NOS ADRESSES PREMIUM CHIC ADDRESSES C’est tendance 38 TOUTDOITDISPARAÎTRE! LES LOLLIPOPS DE MAXENCE BARBOT MAXENCE BARBOT'S LOLLIPOPS C’est de l’art 42 LES EXPOS À NE PASMANQUER COMING UP FALL Zoom 48 DIADJI DIOP, NAGE LIBRE DIADJI DIOP, FREESTYLE Les enfants d’abord 50 ART LUDIQUE FUN WITH ART Audacieux 54 L’HÔTEL DU BIEN-ÊTRE WELLNESS HOTEL Inside 56 LA CITÉ DE L’ÉCONOMIE THE CITÉ DE L’ÉCONOMIE EVERYTHING MUST GO! Amuse-bouche 40 32 34

26

59

Par le menu

MUMI, POÊLON VOYAGEUR MUMI, A COSMOPOLITAN CASSEROLE Paris autrement 60 BALADES HORS CIRCUITS OFF THE BEATEN PATH Dans le panier de 62 TATIANA ET KATIA LEVHA, CRÉATRICES D’UN TRIO DE TABLES THE LEVHA SISTERS, FOUNDERS OF THREE PARIS RESTAURANTS À l’aéroport 63 LE FAST-GOOD À LA FRANÇAISE D’ANNE-SOPHIE PIC ANNE-SOPHIE PIC’S FRENCH-STYLE “FAST-GOOD” Sur la carte 64 POINTS DE REPÈRES AVECMAPSTR LANDMARKS: A SELECTION OF TOP ADDRESSES AT A GLANCE

CINDY SHERMAN, L’ART DU PARAÎTRE CINDY SHERMAN, THE ART OF APPEARANCE Bon appétit AU GOÛT DU JOUR CURRENT TASTES

26

Pour cette nouvelle saison, Sothys vous emmène à Venise pour une échappée chic et féérique. Une nouvelle collection placée sous le signe du raffinement et de l’élégance. Collection maquillage É D I T I O N L I M I T É E Echappée vénitienne.

48

PHOTOS :JEAN-FRANÇOISVERGANTI ·MARIUSDZIERZAWSKI ·07/20

·SOTHYSPARIS,SASUAUCAPITALDE2500000EUROS,SIÈGESOCIAL,128RUEDU FAUBOURGSAINTHONORÉ,F75008PARIS-SIREN451170807RCSPARIS ·PHOTOSNON CONTRACTUELLES ·PHOTOGRAPHIERETOUCHÉE.RENATAESTMAQUILLÉEAVEC : TEINTTRANSPARENT–20ROSÉÉCLATANT,PALETTEYEUXDUO–10ORVÉNITIEN& BRUNBAROQUE,CRAYONYEUXREGARDPROFOND–40BRUNMYSTÉRIEUX,MASCARA SOURCILS–10TEINTEUNIVERSELLE,ROUGE INTENSESOTHYS–243BOISDEROSEDE VENISE,VERNISSOTHYS–316BOISDEROSEDEVENISE.

© DIADJI DIOP. MUSÉE NATIONAL DE L’HISTOIRE ET DES CULTURES DE L’IMMIGRATION / © PASCAL LEMAÎTRE - MATTHIEU SALVAING - L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

W W W . S O T H Y S . C O M

I N S T I T U T S & S P A S

E X C L U S I V E M E N T

E N

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020 4

PARIS EN GRAND 78 PARIS SE RÉINVENTE NEW MOMENTUM FOR THE CAPITAL À suivre 89 LES QUAIS DE SEINE ALONG THE BANKS OF THE SEINE Un café avec… 90 ROSELYNE BACHELOT, MINISTRE DE LA CULTURE Mode de vie

114

126

ROSELYNE BACHELOT, MINISTER OF CULTURE Fun facts LE SACRÉ-CŒUR En coulisse VIE DE PALACE AU LUTETIA PALACE LIFE Ils sont Paris

95

ESPRIT DE PARIS

114

Fragrances 127 PARFUMS DES VILLES COSMOPOLITAN PERFUMES Bonne allure 128

Balade guidée

96

135

Monomaniaque CULTURE PERLE PEARL CULTURE Horizons

AUTOUR DU 14 e AVEC ANGÈLE FERREUX-MAEGHT AROUND THE 14TH WITH ANGÈLE FERREUX-MAEGHT LES BATIGNOLLES DE FRANÇOIS TRUFFAUT FRANÇOIS TRUFFAUT’S BATIGNOLLES Coups de cœur La belle histoire À VOSMARQUES WHAT’S NEW Pièce unique LOUIS VUITTON MYTHIQUE MAROQUINERIE LOUIS VUITTON'S MYTHICAL HANDBAGS

136

UN DIMANCHE AUX TUILERIES SUNDAY AT THE TUILERIES Le style de CLARA LUCIANI ET LOUIS GARREL DRESS LIKE CLARA LUCIANI AND LOUIS GARREL Dans ma valise

5EXPÉRIENCES POURDÉCOUVRIR UNECAPITALE 5 EXPERIENCES FOR DISCOVERING A CAPITAL À la page 141 PARIS EN LIVRES PARIS IN BOOKS Nouveautés stylées 142 SCIENCES ET VIE LIFE AND SCIENCE

104

BOUILLON DE CULTURE

120

130

CULTURAL CORNUCOPIA La bonne idée

110

INITIATIVES SOLIDAIRES,

124

LE CHANTIER DE LA SECONDE CHANCE INITIATIVE SOLIDAIRE: PROJECT SECOND CHANCE Bonnes manières 113 UNE SORTIE AUMUSÉE A TRIP TO THE MUSEUM

132 WEEK-END ENSOLEILLÉ ÀMARSEILLE A SUNNY WEEKEND IN MARSEILLE Joli teint 134 BELLES DE FRANCE BEAUTY FROM FRANCE

126

PARIS AÉROPORT À la une 144

144

156

L’aéroport en musique Airport’s playlist Qui sommes-nous ? Who are we? L’aéroport au fil du temps

LE FOOD COURT D’ORLY 3 ACCUEILLE À NOUVEAU LES GOURMETS ! NEW CULINARY EXPERIENCES AT ORLY 3 L’aéroport de demain The airport of tomorrow L’aéroport citoyen Community airport L’aéroport culturel Culture at the airport L’aéroport autrement A different approach to airports

158

160

148

Archives photos L’aéroport vert The green airport

162

150

164

Guide pratique

152

170

Souvenirs de Paris

154

© DR - DENIS ALLARD - ANTOINE MARCEAU - L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

6

PARISVOUS AIME

Paris vous aime Magazine est une publication / is a publication / du Groupe ADP, Aéroports de Paris Société anonyme 1, rue de France 93290 Tremblay-en-France www.parisaeroport.fr Dépôt légal/ Registration copyright :mai 2014/ May 2014 Numéro d’ISSN/ ISSN number 1954-5231 Directeur de la publication / Publication Director: Le Président du Conseil d’Administration d’Aéroports de Paris SA, M. Augustin de Romanet Responsable Pôle Médias & Réputation / Manager of Media & Reputation: Lola Bourget Responsable digital & Owned media / Manager of Digital & Owned Media: Philippe Saffon Responsable éditorial / Editorial manager: Christophe Escudero Conception et réalisation / Design and development: ETX Studio (Relaxnews) Directeur de la rédaction / Managing Editor: Pierre Sommé Rédaction en chef / Editor in Chief: Sokha Keo, avec Clémence Roux de Luze Conception graphique / Graphic Design: Caroline Moutier avec Cécile Gault Direction artistique / Art Direction: Régine Janvier Secrétaire générale de la rédaction / General Secretary: Cécile Rousselet Secrétaires de rédaction / Copy Editors: Isabelle Lendaro, François Rousseau (Fr), Nicolette Bundy (Eng) Responsable pôle images / Image Department Director: Sandrine Sauvin Adjointe pôle images / Image Department Manager: Stéphanie Duchêne Rédactrice photo / Photo Editor: Cathy Bonneau Traduction / Translation: Ladonne & Ladonne Ontcollaboréàcenuméro / Contributors: DenisAllard,LéaCrespi,AudoinDesforges, LaurenceEstival,CélineFaucon,SandraFranrenet, SophieHélouard,ThomasLeGourrierec, YasmineMeurisse,PascalMouneyres,VéraOctave, IngridPohu,Pierre-EmmanuelRastoin, SabineRoche,FannyTriboulet,Céline Vautard. Offres club / Club Offers: CultureSecrets Publicité / Advertising: Ketil Media Président / Chairman: Vincent Buffin Directrice commerciale / Sales Manager : Catherine Laplanche (claplanche@ketilmedia.com) Directrice de clientèle / Client Director: Véronique Le Gall (vlegall@ketilmedia.com) Photogravure / Photoengraving: Keygraphic Imprimeur / Printer: BLG TOUL - 54200 TOUL La rédactionn’estpas responsabledesdocumentsqui lui sontadressésetn’estenaucuncas tenuede les retourner. Si l’auteursouhaiteêtrepublié, ilest impératifqu’il inscrive audosdu texte, lamention«Bonpourpublication». Les textessélectionnésnedonnentpas lieuà rétribution etpeuventsubirdesmodificationsenvue d’uneparution. AéroportsdeParisSociétéanonyme aucapital de296881806euros Directrice de la communication / Communication Director: Élise Hermant

CONTRIBUTEURS

Bien plus qu’un magazine

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Céline Faucon Sociologue reconvertie dans le journalisme, elle se spécialise dans la mode avant d’élargir ses horizons : design, tourisme, gastronomie et art de vivre. Pas étonnant qu’elle soit aussi devenue auteure de guides de voyage Hachette. Dans ce numéro de Paris vous aime Magazine , elle traque les dernières ouvertures de restaurants, d’adresses shopping premium, d’hôtels où il fait bon se poser comme le Hoy dans le 9 e arrondissement (p. 54). Denis Allard Né en 1979 à Orléans, Denis Allard a étudié l’histoire de l’art à la Sorbonne. Il vit et travaille à Paris. Il photographie l’actualité politique, sociale et économique française depuis de nombreuses années pour différents médias et vient d’intégrer l’agence Leextra. Dans ce numéro, il a accompagné la cheffe Angèle Ferreux-Maeght dans la balade guidée autour du 14 e arrondissement (p. 114). Thomas Le Gourrierec Journaliste depuis l’âge de 18 ans, il a débuté dans la presse quotidienne régionale, officié comme reporter à Chicago et interviewé Robert Redford! Désormais rédacteur en chef du magazine Grand Seigneur , après avoir écrit dans le domaine de la gastronomie pour L’Express ou Le Fooding , Thomas Le Gourrierec met en valeur des restaurateurs respectueux de l’environnement et des cheffes qui nous font saliver (p. 32). Ingrid Pohu Journaliste à franceinfo, Ingrid Pohu est aussi l’auteure du premier guide de voyage fait pour et par les enfants, Mômes Trotteurs Paris (franceinfo – Nomades). Elle a également réalisé des séries documentaires pour France Bleu (Alain Bashung, le grand voyageur) . En presse écrite, elle signe des carnets de voyage pour Le Parisien Week-end. Dans ce numéro, elle nous fait découvrir la Cité de l’économie (p. 56). Léa Crespi Léa Crespi est une photographe portraitiste née à Paris. Elle travaille le portrait à travers les corps et leur placement dans l’espace. Et puis il y a aussi les yeux qui nous regardent autant qu’ils se sentent regardés à travers les pages. Henri Cartier-Bresson parlait du « silence intérieur d’une victime consentante » , il avait sûrement raison. Ici, elle a xé les portraits des acteurs de la culture qui renouvellent le paysage parisien (p. 104).

ENVERSION AUGMENTÉE

Sociologist-turned-journalist Céline Faucon reported on fashion before branching out into design, travel, food, and lifestyle. She is also a contributor to the Hachette Travel Guides. In this issue of Paris vous aime Magazine , Faucon seeks out the latest restaurants, premium boutiques, and wellness hotels, such as Hoy in the 9th (p. 54). Born in Orléans in 1979, photographer Denis Allard studied art history at the Sorbonne and lives and works in Paris. Allard has been covering French political, social, and economic news for many years for various media outlets and recently joined the Leextra photo agency. In this issue, he accompanied chef Angèle Ferreux-Maeght on a guided walk in Paris’ 14th arrondissement (p. 114). Thomas Le Gourrierec has been a journalist since he was 18. He’s worked in regional news, reported from Chicago, and interviewed Robert Redford. After writing about food for L’Express and Le Fooding , Le Gourrierec is now editor of the food magazine Grand Seigneur. For Paris vous aime Magazine, he introduces eco-friendly restaurateurs and chefs (p. 32). A journalist at franceinfo, Ingrid Pohu is also the author of Mômes Trotteurs Paris (franceinfo–Nomades), the rst travel guide created for and with children. Pohu has also directed documentary series for France Bleu ( Alain Bashung, the Great Traveler ) and writes travel diaries for Le Parisien Week- end . In this issue, she introduces us to the Cité de l’Economie (p. 56). A portrait photographer born in Paris, Léa Crespi creates portraits of bodies in space with eyes that seem to return our gaze. Henri Cartier-Bresson was right when he spoke of “ the inner silence of a consenting victim. ” For our pages, Crespi shot portraits of the cultural figures that are renewing the Parisian landscape (p. 104).

PARIS VOUS AIME MAGAZINE’S DIGITAL ENHANCEMENTS

Paris vous aime Magazine , c’est bien plus qu’un magazine papier!

Paris vous aime Magazine is much more than a paper magazine!

Dans lescoulisses du Lutetia Behind the scenes at the Hotel Lutetia

EntretienavecRoselyneBachelot, ministrede laCulture Interviewwith FrenchMinister of Culture Roselyne Bachelot

Restos, expos,bars : 20expériencesàvivre Restaurants, exhibits, bars: 20 new experiences

MAGAZINE PARISVOUS AIME

PARISBOUNCESBACK rebondit Paris

Pour prolonger votre expérience de la capitale, découvrez sur

To widen your experience of the capital, discover

N ° 3

– septembre-décembre 2020

OFFERT Ð

FREE

parisaeroport.fr ou en ashant ces QR codes l’ensemble de nos contenus additionnels.

all our additional content online or by scanning the QR codes.

Restaurants, bars, shopping : retrouvez nos adresses sur

Restaurants, bars, hotels: find the addresses from Paris vous aime Magazine on our website and the Mapstr app.

#

notre site web et aussi sur l’application Mapstr.

Nos podcasts Écoutez Paris sur les courses hippiques au bois de Vincennes et sur les traces de François Tru aut.

Our podcast Listen to Paris : experience a horserace in Vincennes and follow Truffaut around the Batignolles.

Chaque numéro de Paris vous aime Magazine en format liseuse sur notre site web.

All issues of Paris vous aime Magazine in e-reader format on our website.

Des vidéos sur la chaîne Paris Aéroport sur YouTube, consacrées aux plus belles adresses de Paris vous aime Magazine (JK Place, Éric Frechon, spa du Burgundy, etc.).

Videos on Paris Aéroport’s YouTube channel exploring Paris vous aime Magazine’s favourite addresses (JK Place, Éric Frechon, the Burgundy’s spa, etc.).

SIREN552016628RCSParis N° TVA intracommunautaire. FR33552016628

DÉCOUVREZ TOUT LE MAGAZINE AUGMENTÉ SUR PARISAEROPORT.FR à la rubrique «Préparer/ visiter Paris»! Et sur nos réseaux sociaux.

DISCOVER OUR ENHANCED MAGAZINE ON PARISAEROPORT.FR in the “Prepare your visit” section and via our social networks.

© DR - DENIS ALLARD - LEA CRESPI

Ceproduitest issu de forêtsgéréesdurablement etdesourcescontrôlées.

EN COUVERTURE/ COVER ILLUSTRATION : © VICTOR LAM / INSTAGRAM : @VUITOR

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

8

9

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

1 20

EXPÉRIENCES CAPITALES

1

Du grand art HAUTE COUTURE

Pascal Mouneyres

A près deux ans de fermeture, le palais Galliera semble s’être pourvu d’une nouvelle garde-robe, plus seyante et moderne. Logique, pour un musée de la mode – le seul de Paris –, de s’inscrire dans son époque, notamment au niveau des normes techniques et de sécurité. La métamor- phose du palais risque pourtant de surprendre : il semble avoir rajeuni. « Le visiteur a le plaisir de redécouvrir l’esthé- tique extérieure d’inspiration Renaissance et de pro ter d’un bâtiment fraîchement ravalé » , commente sa directrice Miren Arzalluz. La restauration des baies vitrées, construites par

Palais Galliera 10, avenue Pierre-1 er -de-Serbie, Paris 16 e . Réouverture le 1 er octobre. 9 Iéna ou Alma-Marceau

Collier, création Chanel réalisée par Goossens, entre 1965 et 1971. Vermeil, cristal de roche. Paris, Patrimoine de Chanel. En haut, le palais Galliera rénové. Chanel necklace by Goossens, between 1965 and 1971. Vermeil, rock crystal. Paris, Patrimoine de Chanel. Above, the renovated Palais Galliera.

HAUTE COUTURE

T he Palais Galliera has a new look after two years of renovation. It’s tting that Paris’ lone fashionmuseummoveswith the times, not only in design, but with state-of-the art technical and safety standards that breathenewlife into thepalace. “Visitors love redisco- vering theRenaissance-inspiredexterior andnewly renovated inte- riors,” says directorMirenArzalluz. The restoredwindows fromthe Eiffelworkshops, newbookshop-boutique, andoutdoor tearoom

© GEOFFROY MÉNABRÉA - JULIEN T. HAMON

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

13

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

À gauche : Gabrielle Chanel et Suzy Parker . Gabrielle Chanel and Suzy Parker. À droite : Dorothy et Little Bara habillé en prêtre. Publié dans Vogue , octobre 1960. Dorothyand Little Bara dressed in priest. Published in Vogue , october 1960.

Chanel, une classe folle Quelle marraine plus brillante que Gabrielle «Coco» Chanel pouvait accompagner la réouverture de Galliera? Cette couturière hors norme (1883-1971) a révolutionné le monde de la mode en imposant sa marque et sa créativité sans limite. De ses petites robes noires et vêtements sport des Années folles jusqu’à la haute joaillerie accompagnant ses modèles, en passant par son parfum N°5 ou ses tailleurs en tweed gansés, un parcours de plus de 350 pièces retrace une épopée chic qui a nourri un siècle de haute couture. Chanel’s quintessential class Who better to accompany the Galliera’s reopening than Gabrielle “Coco” Chanel? The ground-breaking designer (1883-1971) revolutionised fashion with her vision and limitless creativity. More than 350 pieces - from ‘Roaring 20s’ sportswear and tweed suits to perfume N°5 and ne jewellery - tell the story of a century of haute couture chic.

les ateliers Eiffel, le pavage typiquement parisien de la cour ou la création d’une librairie-boutique, d’un atelier pédagogique et d’un salon de thé saisonnier en extérieur enrichissent cette sensation de nouveauté. Mais au-delà de « la mise en valeur du patrimoine, cet enjeu majeur, la rénovation la plus signi cative est la création des nouvelles galeries en rez-de-jardin» , pour- suit Miren Arzalluz. Ainsi Galliera double sa surface d’exposi- tion, lui permettant de présenter en simultané des installations temporaires et ses collections permanentes (200000 pièces, du xviii e siècle à nos jours). Détail bienvenu, les salles déjà exis- tantes ont retrouvé leurs couleurs d’origine : rouge pompéien pour les murs et noir ciré pour les boiseries. En n, «une autre création spectaculaire a été la réalisation d’un escalier en béton, sculpté directement dans la masse et permettant la circulation verticale entre les deux niveaux du musée», complète sa di- rectrice. Galliera, un palais qui va vraiment être à la mode. boost theallure. “Beyond theessential enhancement of heritage, themost signi cant renovationwas the creation of new galleries at the garden level,” saysArzalluz. ThePalaisGalliera cannowpresent temporary exhibits and 200,000 permanent items dating from the 18th century to the present. Older rooms have kept their Pompeian red walls and black woodwork, and “the spectacular new sculpted concrete staircase encourages vertical circulationbetween themu- seum’s two levels,” says Arzalluz. A fashionable palace indeed.

La maison Miller est spécialisée dans l’achat et la vente de bijoux et montres signés : Cartier, Van Cleef et Arpels, Bulgari, Boucheron, Boivin, Rolex ... Tous nos bijoux sont remis à neuf dans nos ateliers. EXPERTISE, RÉPARATION, FABRICATION, CRÉATION, TRANSFORMATION.

Miller is specializes in the purchase and resale of second-hand, signed and Antique jewelry: Cartier, Van Cleef et Arpels, Bulgari, Boucheron, Boivin, Rolex ... All our jewellery is refurbished in our workshops. EXPERTISE, REPAIR, MANUFACTURE, CREATION, TRANSFORMATION.

www.miller.fr

— Gabrielle Chanel, Manifeste de mode Du 1 er octobre au 14 mars 2021 / October 1 — March 14, 2021

Boutique ouverte du lundi au samedi de 11h à 18h. 233 rue Saint-Honoré, 75001 PARIS - Ph. : +33 1 42 61 63 13

© THE RICHARD AVEDON FOUNDATION - WILLIAM KLEIN

Expert joaillier Chambre Nationale des Experts H.B.J.O et C.N.E.S - Diplomée du GIA.

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

14

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

2

NUITS CÂLINES R m ser ce CUDDLY NIGHTS

Thomas Le Gourrierec

Élégance rétro Ce nouvel établissement

Retro elegance This new ve-star hotel set in the former Lyon d’Or hotel, restaurant, and cabaret skilfully recreates the glamour of this legendary lodging founded at the end of the 19th century. Behind the original wooden facade nestle 47 spacious rooms and four suites in creamy tones featuring elegant velvets, gilded brass, and smoky carpets. We love the rooms Draped entirely in marble, the spa o ers a spacious indoor swimming pool under a skylight. Doubles from €390. To top it o : The restaurant, set in a leafy atrium, serves simple and delicious cuisine. with a view of the Opéra Garnier’s golden dome.

Luxe et volupté Sept étages pour autant de péchés capitaux, dans un hôtel aux ambiances signées Chantal Thomass, la créatrice de lingerie de luxe. Du mobilier jusqu’aux tentures, la décoration re ète la paresse, la gourmandise ou la luxure : lit en forme de sucette ou fauteuils moulés comme des fesses, pour des cocons coquins. Unique à Paris! Chambre à partir de 120 €. Le service en + : Les Bocaux du Bistrot, créés pour pouvoir prendre ses repas en chambre. Lust and luxury Each of the hotel’s seven oors has an ambiance created by luxury lingerie designer Chantal Thomass to evoke the seven deadly sins (idleness, hedonism, desire) in the form of lollipop-shaped beds or armchairs moulded like buttocks for a naughty embrace. Doubles from €120. To top it o : room service by Bocaux du Bistrot.

5 étoiles ressuscite habilement le glamour du Lyon d’Or, mythique hôtel, restaurant et cabaret implanté ici à la n du XIX e siècle. Derrière la façade boisée, opportunément conservée, campent 47 chambres et 4 suites aux beaux volumes, qui jouent la carte rétro en instillant velours et laiton doré entre tons crème et moquette cendrée. Coup de cœur pour celles o rant une vue sur le dôme de l’opéra Garnier. Le spa, drapé de marbre, héberge une grande piscine intérieure sous puits de lumière. Chambre double à partir de 390 €. Le service en + : Le restaurant, dans un patio verdoyant, sert une cuisine simple et goûteuse.

— Vice Versa 213, rue de la Croix-Nivert, Paris 15 e (01 45 30 16 22), viceversahotel.com 8 12 Boucicaut, Convention

— Maison Albar Hotels - Le Vendome 7, rue du Helder, Paris 9 e (01 87 44 38 88). 3 7 9 Opéra

© FRANÇOIS LE PRAT - KIRA VYGRIVACH

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

16

3

Testé et appr vé TABLES ENGAGÉES

Thomas Le Gourrierec

ECO-FRIENDLY RESTAURANTS A ccording to the French Ministry of Agricul- ture, 61% of French people are concerned about the environmental impact of the food they eat. The French restaurant industry, which served 10.7 billion meals in 2018, according to the Gira Conseil institute, must therefore meet the challenge. Many restaurants are now being proactive by working with small producers, focussing on organic farming and sustainable shing, using micro- ltered tap water, recy- cling waste, reducing energy consumption, and more. Here are three Parisian restaurants that have gone deliciously green. U ne grande majorité des Français (61 % selon le ministère de l’Agriculture) s’in- téressent à l’impact de leur alimentation sur l’environnement, et aux conséquences que celle-ci peut avoir sur le réchauffement clima- tique. Aussi, le milieu de la restauration, qui pourvoit aux 10,7 milliards de repas pris hors domicile par les Français (en 2018, selon l’institut Gira Conseil), se devait d’y être sensible. Et nom- breux sont les restaurateurs qui entreprennent des actions vertueuses. Ils défendent les circuits courts, l’agriculture paysanne. Choisissent des aliments bio, des poissons issus de la pêche du- rable. Ils privilégient l’eau micro ltrée du robi- net, luttent contre le gaspillage, réduisent leur consommation énergétique, recyclent en partie leurs déchets, etc. Focus sur trois tables pari- siennes qui ont décidé de passer au vert.

Les Résistants

FIEF

Anona

80, boulevard des Batignolles, Paris 17 e (01 84 79 01 15).

16-18, rue du Château-d’Eau, Paris 10 e (01 77 32 77 61).

44, rue de la Folie-Méricourt, Paris 11 e (01 47 00 03 22).

Parmentier

Villiers

Jacques Bonsergent

2

3

5

3

LE LIEU : On se croirait dans une maison de campagne, entre parquet vieilli, plantes, mobilier en rotin, etc. L’AMBIANCE : L’esprit village règne ici! Agriculteurs ou vignerons en goguette poussent régulièrement la porte, attirés par le côté éthique et 100% terroir. AU MENU : Une cuisine militante, à base de produits d’exception issus de l’agriculture biologique/durable et répondant à une charte très stricte. Parmi ces trouvailles gure l’oignon extra-doux de Sisco (Corse), travaillé en tartelette avec piment d’Espelette de la maison Belazkabieta et fourme de Valcivières (8,50 €). À ne pas manquer aussi, le gwell, un produit crémier fermenté également appelé gros-lait. NOTRE CONSEIL : Demandez la table 400, un peu à l’écart et o rant une jolie vue sur la cuisine ouverte. THE PLACE: Antiqued parquet oors, plants, and rattan furniture give it the air of a country house. AMBIANCE: A village spirit reigns: farmers and winegrowers ock here for their focus on local ethical products. MENU: A conscientious cuisine using quality products from organic and sustainable agriculture. Try the tart with delicate Sisco onions from Corsica, Espelette pepper from Belazkabieta, fourme Valcivières cheese (€8.50), and the gros-lait fermented milk. OUR TIP: Ask for table 400, slightly apart with views of the open kitchen.

LE LIEU : Déroulé en longueur, ce restaurant rappelle les comptoirs à sushis très design que l’on trouve à Tokyo (éclairage tamisé, béton ciré, bois et briques). L’AMBIANCE : Sérieusement décontractée, avec serveurs en baskets et bande son hip-hop ou soul. AU MENU : Labellisé Écotable, FIEF (Fait Ici En France) n’utilise que des ingrédients issus de l’Hexagone et milite contre le gaspillage en prônant le séchage, la lacto-fermentation ou la conservation au vinaigre. Le hachis parmentier de Victor Mercier (vu dans Top Chef ), déjà culte, acoquine bœuf Fin Gras du Mézenc, mousse de pomme de terre, rose de pomme de terre, jus de tru e et tru e râpée (déjeuner 25 €, dîner 70 €). NOTRE CONSEIL : Le samedi soir, on peut repartir avec un panier de victuailles pour vider les frigos! THE PLACE: Subdued lighting, waxed concrete, wood, and brick remind us of a designer sushi counter in Tokyo. AMBIANCE: Seriously relaxed, with a hip-hop and soul soundtrack and waiters in sneakers. MENU: FIEF's Ecotable label con rms their use of all-French ingredients and the use of drying, lacto- fermentation, and vinegar for food preservation to eliminate waste. We love Top Chef Victor Mercier’s shepherd's pie, with Fin Gras beef from Mézenc, potato mousse, and grated tru e (lunch €25, dinner €70). OUR TIP: On Saturday evenings, you can ll your food basket by emptying the fridges!

LE LIEU : Une grande salle au cadre nature apaisant, entre tons vert et crème. Le choix de circuits courts ne s'arrête pas ici aux aliments puisqu'il touche aussi la déco : tout le mobilier est fabriqué en Île-de-France! L’AMBIANCE : Gastronomique mais pas guindée. AU MENU : Lauréate de la sélection Gastronomie durable 2020 du guide Michelin, cette table veille à la provenance de ses produits, privilégiant la pêche durable ou les légumes bio d’Île-de-France. Parmi les jolies pioches du menu à l’aveugle proposé au dîner (75-95 €), mention spéciale à la tourte au sanglier. NOTRE CONSEIL : Goûtez au fromage-dessert : il empile mousse d’Époisses, sorbet au kir, pain d’épices, salade de pousses de moutarde et condiment cassis. THE PLACE: The large dining room soothes in tones of green and cream. Only local products are served; even the furniture was made in the Île-de-France. AMBIANCE: Gourmet without being stodgy. MENU: Winner of the Michelin Guide's Sustainable Gastronomy 2020 award, Anona stands by the origin of its products, favouring sustainable shing and organic vegetables from within the Île-de-France. Special shout-out for the wild boar tart included on their blind tasting dinner menu (€75-€95), OUR TIP: Try the cheese dessert, including Époisses cheese mousse, kir sorbet, gingerbread, mustard shoot salad, and blackcurrant sauce.

© GUILHEM TOUZERY - DR - MAXIME REVERT

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

18

19

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

the Japanese sthetic favouring mystery and suggestion.” Il chérit lescafésparisiens “ J’adore le classicisme de certains cafés parisiens, avec le service à l’ancienne, le costume et les décors. Ils sont à rebours du modernisme, mais j’aime m’y poser, comme au Café de Flore. L’espresso y est servi dans un petit pichet, c’est une chose que l’on ne trouve nulle part ailleurs. ” He cherishes Parisian cafés “I adore the classicism of certain Parisian cafes, with their old- fashioned service and atmosphere. I especially like the Café de Flore, where the espresso is served in tiny pitchers.” Il habiteprèsduChamp-de-Mars “ En grand admirateur de la tour Eiffel, j’habite à proximité, dans le 7 e . Il m’est souvent arrivé, en rentrant du travail, de m’arrêter sur la place de la Concorde, alors calme et paisible, pour l’observer : quand elle se met à scintiller, c’est un ravissement. ” He lives near the Champ-de-Mars “I live in the 7th, near the Eiffel Tower, which I greatly admire. On my way home from work I often stop at Place de la Concorde, when it’s calm and peaceful, just to see the tower when the lights begin to sparkle.” Il a travailléchezAlainDucasse “ Après avoir obtenu la deuxième, puis la troisième étoile, j’ai passé sept ans chez Alain Ducasse, au Plaza Athénée. Outre l’assiette, exceptionnelle, le décor est le plus beau que je connaisse. Classique en façade et moderne à l’intérieur, la recette parfaite! ” He worked with Alain Ducasse “I spent seven years with Alain Ducasse at the Plaza Athénée when it won its 2nd and 3rd stars. In addition to unique gastronomy, it has the most beautiful decor I know. Both classic and modern: the perfect recipe!”

4

Le Paris de

KEI KOBAYASHI Ce Parisien d’adoption est le premier chef japonais à décrocher trois étoiles au Michelin.

The adoptive Parisian is the rst Japanese chef to earn three Michelin stars.

Thomas Le Gourrierec

Audoin Desforges

À21 ans, il découvreParis “ Lors de mon arrivée dans la capitale, le bus depuis l’aéroport m’a déposé à l’Arc de triomphe! Je n’en avais jamais entendu parler, ni de la tour Eiffel ni du Louvre. Nous étions en plein mois de décembre, avec les illuminations de Noël sur les Champs-Élysées. Magique! ” He discovered Paris at the age of 21 “When I rst came here, the airport bus dropped me off at the Arc de Triomphe! I had never heard of it, the Eiffel Tower, or the Louvre. This was

in December, so the Champs Élysées had its Christmas lights. Magical!”

Il est ébloui par Versailles “ Je suis allé plusieurs fois au château de Versailles. L’ensemble est magni que, même si son opulence ne correspond pas à l’esthétique japonaise, qui privilégie plutôt le

mystère et le suggéré. ” He is dazzled by Versailles

Restaurant Kei 5, rue Coq-Héron, Paris 1 er (01 42 33 14 74). 4 Les Halles

“I’ve visited the Château de Versailles several times. It’s magni cent, even if such opulence is far removed from

8 RUE DES FRANCS-BOURGEOIS - 20 RUE DES PYRAMIDES - 54 RUE DE SEINE CENTRE COMMERCIAL BEAUGRENELLE - BERCY VILLAGE - CENTRE COMMERCIAL PARLY 2…

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

RETROUVEZ TOUTES LES ADRESSES DE NOS BOUTIQUES SUR :

20

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

www.bensimon.com

5

CINDY SHERMAN: THE ART OF APPEARANCE W ill the real Cindy Sherman please stand up? The iconic American photographer with a thousand faces – from dandy to madonna, clown, vamp, or bourgeois old lady with her lapdog – remains a fascinating enigma. In a major retrospective dedicated to the artist, the Fondation Louis Vuitton will cover her work from the 1970s to 2020 via 170 works grouped into 18 series. Sherman’s unmistakable uvre uses staging, costumes, hairpieces, and exag- geratedmakeup, using and abusing her own image, to reveal the ste- reotypes of the times or disappear behind amask. The foundation is also presenting the photographer’s most recent, unpublished work, such as tapestries created from sel es distorted with Instagram l- ters. It’s a welcome commentary on the contemporary tyranny of the perfect image. Here’s our selection of three iconic shots. fascinante énigme à laquelle la Fondation Louis Vuitton consacre une grande rétrospective. Couvrant les années 1970 à 2020, l’ex- position présente 170 uvres de l’artiste, regroupées en 18 séries. Avec toujours le même goût de la mise en scène, des costumes, des postiches et du maquillage, Cindy Sherman use et abuse de son image pour incarner les stéréotypes de l’époque et mieux disparaître sous le masque. Au-delà des images devenues cultes, la Fondation présente aussi les derniers travaux inédits de la pho- tographe telles que ses tapisseries composées de sel es vieillis et enlaidis par les ltres Instagram, etc. Savoureux pied de nez à la tyrannie généralisée du moi parfait! Focus sur trois clichés. CINDY SHERMAN, L’ART DU PARAÎTRE Visite privée Fanny Triboulet M ais qui est donc Cindy Sherman? Dandy, madone, clown, vamp ou vieille bourgeoise à toutou ? L’iconique pho- tographe américaine aux mille visages demeure une

Untitled #584, 2018 Grace à la technologie numérique, voici non pas une mais quatre silhouettes de Cindy Sherman qui s’amuse ici à arborer les traits des stars hollywoodiennes des années 1950, encore tout enrobées de gaze couleur pastel, malgré leur âge. Les sourcils sont épilés, les lèvres parfaitement dessinées et les boucles bien mises, mais le décalage des mines vieillissantes de ce quatuor, sur fond de lac romantique, distille une douce amertume. Sans doute celle du temps qui passe. Thanks to digital technology, we have a quartet of Cindy Shermans done up like 1950s Hollywood icons still wrapped in pastel-coloured gauze, with arched eyebrows, perfectly drawn lips, and impeccable curls, despite their age. The women’s ageing faces, oddly set against a romantic lake, exude a bittersweet aura evoking the passage of time. —

Untitled #92, 1981 Vue plongeante sur une jeune femme à terre, cheveux blonds mouillés et regard bleu apeuré. On croirait cette image tirée d’un lm noir, mais il n’en n’est rien. L’artiste utilise les codes du cinéma (Hitchcock, Antonioni, etc.) pour recréer des séquences imaginaires. Lumière, cadrage, jeu, tout y est parfaitement maîtrisé, une vraie prouesse quand on sait que la photographe travaille seule dans son atelier avec, pour uniques assistants, un grand miroir et un plus petit à portée de main, destiné aux raccords maquillage. A young woman with wet blond hair and frightened blue eyes is seen from above... The image seems to have been taken straight from a film noir, but this isn’t the case. The artist exploits the conventions of cinema (Hitchcock, Antonioni, etc.) to create her famous imaginary stills. Sherman is a master of lighting, framing, and characterisation, a prowess that is all the more remarkable given that the photographer works alone in her studio assisted only by mirrors for touching up her make-up. Ñ

Untitled #414 , 2003 Figure emblématique du travestissement,

— The clown, an emblematic figure in cross-dressing, was a major motif in Sherman’s work between 2003 and 2005. “ It was one of the most difficult series I’ve worked on, ” she confides. Made using Photoshop, this clown combines outrageous makeup, a garish kimono, and a supersaturated background. But make no mistake: this is no character for kids. The red nose, barely larger than a cherry, and the black gloves evoke a more sinister reality. maquillage outrageux, le kimono au ton criard et le fond survitaminé mais, ne nous y trompons pas, il n’a rien d’un personnage pour enfant. Son nez rouge à peine plus gros qu’une cerise et ses gants noirs laissent percevoir une autre réalité, beaucoup plus monstrueuse. le clown est au cœur du travail de Cindy Sherman de 2003 à 2005. «Ce fut une des séries les plus di ciles sur lesquelles j’ai travaillé» , con era-t-elle. Réalisé avec Photoshop, ce clown cumule le

Cindy Sherman Du 23 septembre 2020 au 3 janvier 2021 / September 23, 2020 to January 3, 2021 . Fondation Louis Vuitton. 8, avenue du Mahatma- Gandhi, Paris 16 e . 1 Les Sablons

© COLLECTION CYNTHIA ET ABE STEINBERGERSTEINBERGER. COURTESY DE L’ARTISTE ET METRO - PICTURES, NEW YORK © 2020 CINDY SHERMAN COLLECTION FONDATION LOUIS VUITTON, PARIS. COURTESY DE L’ARTISTE ET METRO PICTURES, NEW YORK © 2020 CINDY SHERMAN - COLLECTION PRIVÉE. COURTESY DE L’ARTISTE ET METRO PICTURES, NEW YORK © 2020 CINDY SHERMAN

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

22

23

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

For 120 years, Galeries Lafayette has been making the best in design available to all, from the accessible to the luxury, through its stores in which shopping is also an event. Depuis 120 ans, les Galeries Lafaye e rendent accessible à toutes et tous le meilleur de la création, de l’accessible au luxe, à travers des magasins où le commerce est aussi un événement.

COOKING CLASS Galeries Lafayette Maison & Gourmet has invited the prestigious Ferrandi school to host Chefs’ Secrets. There’s something for everyone, from workshops dedicated to sweet treats, savoury dishes, and baking workshops for children! Book here: https://haussmann.galerieslafayette.com/en/events/ COURS DE CUISINE Les Galeries Lafaye e Maison & Gourmet invitent la prestigieuse école Ferrandi à animer les Secrets de Chefs. Ateliers sucrés, salés, ou de pâtisseries dédiées aux enfants, il y en a pour tous les goûts ! Réservez ici : h ps://haussmann.galerieslafaye e.com/events/ A QUICK SNACK Get ready to tickle your taste buds! Specialist of fashion and French lifestyle, Galeries Lafayette Paris Haussmann invites you to enjoy a savory or sweet snack in more than twenty different spots where you will enjoy the best of fine cuisine, of your choice : Angelina, Cru, Kaspia, Joe & The Juice and much more to discover. PAUSE GOURMANDE Préparez vos papilles ! Expert en «mode et art de vivre à la française», les Galeries Lafaye e Paris Haussmann vous accueillent dans plus de vingt espaces di érents pour pro ter d’une pause gourmande salée ou sucrée, au choix: Angelina, Cru, Kaspia, Joe & The Juice, et bien plus encore à découvrir.

NEW CHILDREN’S AREA In one magic hand stroke, the children’s area is transformed into an amusement park! Workshops to entertain and awaken children, new brands and a Disney Store to make them dream. 5 th floor, Main Store. NOUVEL ESPACE ENFANT En un coup de bague e magique l’espace enfants se transforme en parc d’a raction ! Des ateliers pour divertir et éveiller les enfants, des marques inédites et un Disney Store pour les faire rêver. 5 ème étage, Magasin Coupole.

THE ULTIMATE SHOPPING DESTINATION* GALERIES LAFAYETTE PARIS HAUSSMANN 40, BOULEVARD HAUSSMANN - 75009 PARIS OPEN EVERY DAY

PHOTO RETOUCHÉE *LA DESTINATION MODE - OUVERT TOUS LES JOURS - 44GL 552 116 329 RCS PARIS

Finesse étoilée Ouverte l’année dernière, cette adresse gastronomique a déjà décroché sa première étoile! D’une rare légèreté, audacieux et précis, les plats de Sylvain Sendra s’appuient sur les beaux légumes du maraîcher Asafumi Yamashita (étonnant chou- eur à la vanille). Et Fleur de Pavé excelle autant dans le pigeon (avec carottes, curry et purée en deux textures) que le poisson (merlu au cresson), sans oublier des desserts redoutables, comme ce jardin au chocolat avec framboises, petits pois, laments de betterave et glace au persil. Un seul mot d’ordre ici : se régaler! Menu (déjeuner en 4 services) : 45 €, menus dîner : 68 € (5 services) et 110 € (6 services). Notre plat préféré : La tarte à l’oignon doux, foie gras de canard et champignons de Paris.

Classiques revisités Pas étonnant que les députés de l’Assemblée nationale voisine aient fait de cette adresse avec terrasse leur cantine, aux côtés des comédiens et des artistes du quartier ! Elle rend hommage aux classiques de la brasserie (suprême de poulet des Landes rôti et son puits de sauce creusé dans la purée, escargots géants de Bourgogne) tout en rafraîchissant le genre, à l’image du poulpe grillé, légumes rôtis et sauce chimichurri. Ces généreuses portions dé lent au sein du cadre Art déco ultrasoigné, rehaussé de fresques aux accents lyriques. Carte : 45-55 €. Notre plat préféré : Le tarama de poisson volant, dont les œufs sont marinés dans du wasabi. Classics revisited No wonder this address is all the rage with MPs from the nearby National Assembly as well as neighbourhood actors and artists. Besides its classic Art Deco decor, lyrical frescoes, and spacious terrace, they o er delicious brasserie classics like roast chicken suprême and Burgundy snails, alongside more creative fare: grilled octopus with roasted vegetables with chimichurri sauce, all served in generous portions. À la carte: €45-€55. We love: Flying sh roe marinated in wasabi. — Mon Square 31, rue Saint-Dominique, Paris 7 e (01 86 64 06 06). 12 Solférino

Mediterranean flavours Quentin and Pierre left the worlds of palace hotels and the Internet to open this gourmet address, complete with a terrace and mini-garden, nestled in a courtyard. Italian, Spanish, and Southern- French Mediterranean in uences (squid-ink paella and seasonal salads) extend to the light- ooded dining room with an inviting decor and cheerful service. Menus: €16 and €22 (lunch), €35 (dinner). We love: The charcoal grilled Cacio e pepe (cheese and pepper) octopus seasoned with herbs from the rooftop vegetable garden.

Saveurs méditerranéennes Quentin a lâché le monde des palaces et Pierre celui du Web pour ouvrir ensemble cette adresse gourmande, tapie au fond d’une cour avec terrasse et minijardin. De la paella à l’encre de seiche, en passant par les salades de saison, la cuisine se partage entre Italie, Espagne et sud de la France. Un parti pris méditerranéen qui se prolonge dans une salle baignée de lumière à la déco chaleureuse et au service enjoué. Formules déjeuner : 16 et 22 €, menu dîner: 35 €. Notre plat préféré : Le poulpe «cacio e pepe» (fromage et poivre), cuit à la braise sur charbon de bois, le tout relevé d’herbes piochées dans le potager installé sur le toit!

Michelin-star menu Having opened only last year, Sylvain Sendra already has a Michelin star. The talented chef relies on market gardener Asafumi

Yamashita’s ultra-fresh produce for surprising creations like vanilla cauli ower. Omnivores will love the fresh game and sh, as well as oustanding desserts like the “chocolate garden” with raspberries, peas, beet laments, and parsley ice cream. Menus: four-course lunch, €45; for dinner, ve courses, €68 or six, €110. We love: The sweet onion, duck foie gras, and button mushroom tart.

— Fleur de Pavé 5, rue Paul-Lelong, Paris 2 e (01 40 26 38 87). 3

— Laïa 226, bd Voltaire, Paris 11 e (09 75 65 27 21). 9 Rue des Boulets/Charonne

Bourse

6

Glamorous heritage This legendary address near the Champs-Élysées – once frequented by the likes of Coco Chanel, Picasso, and Jean Cocteau – is bringing Paris of the Roaring Twenties glamorously back to life in a gilded Art Deco setting featuring elegant inlaid wood and glittering mirrors in a newly contemporary setting. Try a towering seafood platter or a brasserie classic: Burgundy snails, sole meunière, Charolais beef tartare, or grilled sea bass. À la carte: €60. We love: Canadian lobster served whole with white butter and sa ron rice.

Héritage glamour Cette adresse mythique du quartier des Champs-Élysées, prisée autrefois par Coco Chanel, Picasso ou Jean Cocteau, fait revivre le Paris des Années folles avec un nouveau cadre dorures, bois marqueté et jeux de miroirs, dé lent plateaux de fruits de mer du banc d’écailler ou grands standards de brasserie (gros escargots de Bourgogne, sole meunière, tartare de bœuf charolais, bar sauvage cuit entier et grillé, cocotte de tête de veau, etc.). Carte : 60 €. Notre plat préféré : Le homard canadien servi entier, avec beurre blanc et riz safrané. moderne, mais sans renier l’héritage Art déco. Entre

AU GOÛT DU JOUR B appétit

Colorées, cachées, inventives, mythiques : les nouvelles tables de Paris.

CURRENT TASTES

Colourful, hidden, inventive, legendary: introducing Paris’ new tables.

— Le Bœuf sur le toit 34, rue du Colisée, Paris 8 e (01 53 93 65 50). 9 Saint-Philippe du Roule

Céline Faucon et Thomas Le Gourrierec

© MATTHIEU SALVAING - PARISFOODTOUR - FRANCIS AMIAND - PARISFOODTOUR

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

26

27

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Au coin du feu Crépitant sous les poutres noueuses, l’imposante cheminée de pierre du xv e siècle donne au lieu des airs d’auberge médiévale. Ici, tout passe sur les broches des rôtissoires tournant devant l’assistance : viande, poisson, légumes et fruits. Une manière de conférer un réjouissant goût fumé à ces produits, les mêmes que le chef Guy Savoy, créateur de l’adresse, propose dans son restaurant triple étoilé! Menus : 36 € (déjeuner), 39 €. Notre plat préféré : La volaille du Maine à partager, à la fois ferme et fondante, ainsi que la terrine de pamplemousse et sa sauce au thé.

T t sur

BRUNO VERJUS À la tête de Table, son restaurant étoilé, il bouscule la gastronomie parisienne. The force behind Michelin-starred restaurant Table is shaking up Parisian gastronomy.

7

Lebanese bistronomy After earning a Michelin star for his gastronomic restaurant in the 16th arrondissement, Alan

Bistronomie libanaise Étoilé dans le 16 e avec son

des girolles ou des anchois, les saveurs se marient délicatement, entre gastronomie contemporaine et tradition artisanale. Quelques coups de cœur Des huiles rares (de figuier, de berce – plante herbacée –, de pimenton – sorte de paprika fumé), des fleurs sauvages, des cueillettes d’herbes : l’expérience gustative se cache aussi dans ces petits détails. Le homard «presque vivant» : une préparation tempérée au beurre clarifié, accompagnée d’un condiment d’orties sauvages. À peine cuit, le homard révèle toute sa puissance iodée et sa tendreté. La mousse au chocolat grand cru : du chocolat assaisonné d’huile d’olive et de nacre de sel, posé sur une crème anglaise infusée de Gochujang (pâte de piment coréenne). Audacieux et explosif. Mention spéciale au service , simple et d’un grand professionnalisme, et à une carte des vins (bio) étonnante. À la carte à partir de 130 €. For this self-taught chef, the kitchen is a temple of experimentation. Known for his reverence for quality products, Verjus’ light touch recently earned him distinction in the Michelin Guide’s sustainable gastronomy category. An atypical career After studying medicine, Verjus worked as an entrepreneur in China for 18 years before becoming a journalist. He opened Table in 2013, at the age of 54, without any prior restaurant experience. Four years later, he earned the Michelin star which for him symbolises his passion for gastronomy.

Pour cet autodidacte, la cuisine est un terrain d’expérimentation. Très respectueux du produit, qu’il transforme peu, il vient d’être distingué par le guide Michelin dans la catégorie gastronomie durable. Un parcours atypique Après des études de médecine, il est chef d’entreprise en Chine pendant dix-huit ans, puis devient journaliste. Il ouvre Table en 2013, à 54 ans, sans aucune expérience dans le domaine! Quatre ans plus tard, il reçoit une étoile, symbole pour lui de son amour pour la cuisine.

restaurant gastronomique, Alan Geaam continue de détonner dans la bistronomie parisienne avec cette nouvelle adresse, où il «raconte» sa cuisine libanaise (Qasti signi e «mon histoire» en libanais). Tous les mezzés sont là, en version carnée, végétarienne ou marine, souvent déclinés de façon surprenante (feuille de vigne à la langoustine, minisaucisses à la mélasse et grenade, falafel à l’anguille fumée, etc.). Qasti livre une cuisine personnelle, moderne et ra née, dans une jolie salle lumineuse ou en terrasse. Un vrai coup de cœur! Menu déjeuner 21 €, soir 42 €. Notre plat préféré : L’agneau con t, fondant à souhait.

Geaam shines on the Paris bistronomy scene with Qasti, where he “narrates” his Lebanese cuisine. Geaam cooks up a variety of meat, vegetable, and sh mezzes in surprising combinations: vine leaf with langoustine; mini sausages with molasses and pomegranate; or falafel and smoked eel. His modern, and re ned cuisine is served in the luminous dining room or on the terrace. A real favourite. Menus: €21 (lunch), €42 (dinner). We love: the melting lamb con t.

Sustainable cuisine From the outset, Verjus asserted his identity by sourcing his ingredients from wild farming and permaculture producers with whom he’s cultivated relationships. The menu changes daily according to season and inspiration, resulting in a "cuisine of the moment" prepared to reveal the essence of each ingredient. Gems on the palate Minimalism reigns: sh and seafood are partially cooked; poultry is lacquered or infused with fresh hay. Flavours blend delicately between contemporary gastronomy and artisanal tradition. Favourites Rare oils of g, pimenton, wild owers, fresh-picked herbs. Lobster “nearly alive”: tempered with clari ed butter and a condiment of wild nettles. When barely cooked, the lobster reveals all its iodised power and tenderness. Grand cru chocolate mousse: seasoned with olive oil and pearl salt with custard infused with Korean chili paste. Audacious. Special call out for the service: simple and professional, and an astonishing natural wine list. À la carte from €130.

— Atelier Maître Albert 1, rue Maître-Albert, Paris 5 e (01 56 81 30 01). 10 Maubert-Mutualité We love: succulent chicken for two from Maine and grapefruit terrine served with a tea sauce. At the fireside An 15th-century stone replace crackling under gnarled beams creates the atmosphere of a medieval inn. All the dishes here, from the meat, vegetables, and even the fruit, are roasted on a spit to convey a delightful smoky taste to the ingredients used by Guy Savoy, who launched this eatery in the heart of his three-Michelin-star restaurant. Menus: €36 (lunch), €39.

— Qasti 205, rue Saint-Martin, Paris 3 e (01 42 76 04 32). 3 11 Arts et Métiers

Inspired pub Sir Winston Churchill got a facelift! Paris’s oldest pub now features a dashing colonial decor designed by Laura Gonzalez for its new Anglo-Indian brasserie. Multicultural in uences are re ected in the menu’s starters (cheddar croquettes, veggie tempura), tasty mains (gin-marinated salmon, lamb curry), pub classics ( sh & chips), and cocktails, all to be enjoyed in the dining room or on the terrace. Starters from €5.50, main course €18-€29, cocktails €12-€14 We love: the Scotch egg: a fried soft-boiled egg with sausage, sage and curry.

Brasserie coloniale Le vénérable Sir Winston Churchill fait peau neuve : le plus ancien pub parisien s’o re une déco pimpante et coloniale imaginée par Laura Gonzalez et rouvre en brasserie anglo-indienne. Double in uence déclinée sur une belle carte : entrées (croquettes au cheddar, veggie tempura, etc.), plats goûteux (saumon mariné au gin, curry d’agneau) et classiques de pub ( sh & chips). Les cocktails, à déguster dans la vaste salle ou en terrasse, sont frais et inspirés! Une adresse dépaysante, déjà très courue. Entrées à partir de 5,50 €, plats 18-29 €, cocktails 12-14 €. Notre plat préféré : Le Scotch egg, œuf mollet frit enrobé de chair à saucisse, sauge et curry.

Une cuisine durable Dès l’origine, il affirme sa différence, n’utilisant que des produits issus d’une agriculture sauvage ou de permaculture fournis par des producteurs qu’il connaît bien. La carte change chaque jour selon les arrivages, pour une « cuisine de l’instant » qui fait ressortir la nature profonde du produit. Les plats sont préparés à la minute. Des bijoux en bouche Ici, très peu de cuisson : les poissons et fruits de mer (couteau, thon germon, etc.) sont mi-cru, mi-cuit; les volailles sont laquées (pigeon) ou infusées de foin frais (pintade) avant d’être rôties en cocotte. Grâce à des mousselines (carottes, betterave),

Table 3, rue de Prague, Paris 12 e (01 43 43 12 26). 8 Ledru-Rollin

— Sir Winston 5, rue de Presbourg, Paris 16 e (www.sirwinston.fr). 6 Kléber

© DR - ROMAIN RICARD - RGS

DR - STÉPHANE DE BOURGIE

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2020

29

28

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

PARIS VOUS AIME MAGAZINE

Made with FlippingBook flipbook maker